mercredi, octobre 20, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Éruption du volcan Nyiragongo : « 160 tonnes de vivres et non vivres distribuées et 70.000 bénéficiaires » (Fondation DNT)

- Publicité-

En séjour dans le Nord-Kivu pour répondre en aide humanitaire aux sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo, la délégation de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) a organisé, ce samedi 5 juin à Goma, un tête à tête avec la presse afin de faire un point sur son engagement aux problèmes que rencontrent la population dans la partie Est de la RDC.

Prenant la parole à cet effet, la chargée du social au sein de la FDNT Mme Sarah Biselele, a précisé que les objectifs lui confiés par la Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi, sont de s’enquérir de la situation humanitaire post éruption et de déterminer quels étaient les besoins d’urgence des populations déplacées et sinistrées.

- Publicité-

En outre, Mme Sarah Biselele a spécifié que la « grande détermination » de l’Epouse du Chef de l’État à agir vite et bien, a permis la création d’un pont aérien, dit-elle, entre Kinshasa-Kigali-Goma, l’aéroport de Goma étant fermé.

Après avoir aidé la population à Kahembe, Rutshuru, Mujoga et Mugunga, ainsi que les membres de l’OVG, le travail d’accompagnement va se poursuivre, renseigne-t-elle, y compris avec le retour progressif à la normal observé notamment avec la réouverture de l’aéroport de Goma.

Pour sa part, le chargé de communication de la Fondation, Ludovic Diomi, a donné les chiffres sur l’aide déjà apportée par la FDNT dans la zone. « 160 tonnes de vivres et non vivres distribuées et 70.000 individus bénéficiaires de cette aide. Ces chiffres basés sur les estimations fournies par la protection civile et la division provinciale des affaires humanitaires », livre-t-il.

Par ailleurs, Ludovic Diomi a exprimé un soulagement quant à l’arrestation des personnes qui ont détourné une partie de vivres initialement prévus pour les déplacés de Rutshuru.

Et le chargé de l’administration de la fondation, M. Bahaya a estimé qu’il était bon que la justice fasse son travail sérieusement dans cette affaire de détournement de vivres.

Il sied de rappeler que c’est le samedi 22 mai dernier que le volcan Nyiragongo est entré en éruption. Un plan d’évacuation avait alors été communiqué par le Gouvernement aux populations habitant Goma. La coulée de lave a causé d’importants dégâts matériels mais aussi des pertes en vies humaines.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU