PUBLICITÉ

COVID-19 : 251 nouvelles personnes déclarées positives vendredi

Les chiffres grimpent, le pic de contaminations est reparti à la hausse. Depuis fin mai, la République Démocratique du Congo est passée de 233 cas par semaine à 244 cas par jour

Pour la journée du vendredi 04 juin, 251 nouveaux cas confirmés ont été détectés parmi lesquels 239 sont à Kinshasa, 8 au Nord-Kivu, 3 en Ituri et 1 Haut-Katanga.

D’après la même source, 8 décès parmi les cas confirmés ont été enregistrés et 14 nouvelles personnes ont été déclarées guéries à Kinshasa.

Évoquant la vaccination, l’équipe coordonnée par le docteur Muyembe rapporte que 231 personnes vaccinées, dont 105 au Nord-Kivu, 56 dans le Haut-Katanga, 48 à Kinshasa, 17 au Lualaba et 5 au Kongo Central. Au total 26.658 personnes ont été vaccinées depuis le lancement de la campagne le 19 avril dernier.

La troisième vague de la Covid a été officiellement déclarée depuis jeudi dernier par le ministère de la Santé avec comme épicentre la ville de Kinshasa.

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a convoqué dans la soirée du vendredi une séance de travail en son cabinet autour des mesures de prévention face à la troisième vague de la pandémie de Covid-19 en RDC avec le ministre de la Santé, Jean-Jacques Mbungani, le professeur Ahuka de l’Institut National des Recherches Bio-médicales (INRB).

A l’issue de cette réunion,le ministre de la Santé Publique, Jean Jacques Mbungani a, sur instruction du Chef du Gouvernement, réitéré l’alerte sur la montée inquiétante des cas de contamination à la covid-19.

A l’en croire, si les choses continuent à monter dans ce sens, le gouvernement va prendre des mesures plus coercitives pour sauver des vies.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 32.796, dont 32.795 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 797 décès et 27.741 personnes guéries.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU