jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,402
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 16:19 16 h 19 min
DRC
5,381
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 16:19 16 h 19 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 16:19 16 h 19 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 16:19 16 h 19 min

l'info en continu

Ituri : Crimes de masse perpétrés par des groupes armés sur la population, la société civile demande l’implication du Chef de l’État

- Publicité-

Le bureau de coordination de la société civile, forces vives de la province de l’Ituri se dit consterné par les massacres en répétition des populations ce dernier temps en territoire de Djugu, Irumu et Mambasa.

Dans sa communication de ce mardi 1 Juin devant la presse de Bunia, chef-lieu de la province, son coordonnateur dit attendre des actions concrètes pendant cette période de l’état de siège et demande au président de la République d’ordonner la traque des miliciens sans délai auteurs de ces tueries dans plusieurs entités de la province.

- Publicité-

Cette structure citoyenne s’est ainsi exprimée après le massacre perpétré par les rebelles ougandais de l’ADF dans les chefferies de Bahema-Boga et Banyali-Tchabi il y quelques jours, qui a fait une cinquantaine de morts selon les sources officielles et une centaine selon la société civile.

Elle est également revenue sur les attaques des assaillants de CODECO dans plusieurs villages de la chefferie des Babema-Nord dans le territoire de Djugu qui a fait au moins quatre morts en une semaine.

Pour mettre complètement fin à cette spirale des violences des groupes armés, Dieu-donné Losa son coordonnateur, demande au chef de l’État de remettre la gestion des opérations militaires qui se font dans la province au commandant militaire.

Quelques recommandations ont été également formulées par la société civile au gouvernement central celles de « doter la province des moyens conséquents pour faciliter la réussite de l’état de siège dans le délai. »

A l’assemblée nationale de « procéder à l’évaluation de la traque premier jour de l’état de siège de l’Ituri » et au gouverneur de l’Ituri
« de collaborer étroitement avec la société civile, forces vives et à la population de faire confiance aux forces loyalistes, de dénoncer tout cas suspect et de se désolidariser de ces groupes armés ».

Gloire Mumbesa, depuis Djugu

- Publicité -

EN CONTINU