mardi, octobre 26, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min

l'info en continu

Réforme électorale : les Mouvements Citoyens et Organisations des jeunes de la RDC préoccupés sur la dépolitisation de la CENI

- Publicité-

Les Mouvements Citoyens et Organisations des jeunes de la République Démocratique du Congo s’inquiètent de la dépolitisation et l’indépendance de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Dans une déclaration rendue publique ce lundi 31 mai 2021, ils ont manifesté leur souci de voir la CENI indépendante et dépolitiser en affirmant suivre de près l’examen et l’adoption de la proposition de loi organique sur l’organisation et le fonctionnement de la Commission Électorale Nationale et Indépendante (CENI) à l’Assemblée nationale.

« Les Mouvements Citoyens et organisations des jeunes sont préoccupés par le rejet total par les députés, des objectifs de la Réforme tant attendue par le peuple Congolais notamment sur la dépolitisation et l’indépendance de cette institution d’arbitrage démocratique », ont-ils déclaré.

- Publicité-

Ils appellent les députés nationaux à faire preuve de patriotisme pour la tenue des élections pacifiques, transparentes et apaisées.

« Les Mouvements Citoyens et Organisations des jeunes engagés dans la lutte accrue pour l’avènement d’un État de droit à travers l’alternance politique et démocratique notent un statuquo entretenu dans l’optique de maintenir la CENI dans un Carcan. Les Mouvements Citoyens et Organisations des jeunes appellent les élus à la plénière à sauver la Nation et ainsi, à faire montrer le patriotisme pour permettre au peuple Congolais d’expérimenter la tenue des élections pacifiques, transparentes et apaisées », poursuivent-ils.

Ils se sont également préoccupés de l’acte posé par les élus nationaux, celui de suspendre le débat sur l’article 24 bis de la loi organique de la CENI pour des raisons inconnues et estiment qu’il y a quelques avancées telles que libellés à l’article 10 mais également le renforcement de la sanction bien « qu’insignifiantes ».

Les Mouvements Citoyens et Organisation des jeunes de la RDC espèrent que les élus nationaux travailleront pour consolider la démocratie en excluant toute régression des « acquis démocratiques de l’alternance politique et démocratique de 2018 ». Ils invitent par ailleurs la population à demeurer solidaire et vigilant.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU