PUBLICITÉ

Candidature de Tshisekedi à la prochaine présidentielle : « Nous sommes convaincus qu’il va faire deux mandats » (Gabriel Kyungu)

Le Président National de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), a tenu un meeting populaire ce dimanche 30 mai 2021 à Lubumbashi. Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza est revenu sur plusieurs questions qui défraient l’actualité en RDC.

Réagissant aux rumeurs qui ont été distillées sur sa prétendue évacuation à l’étranger pour des soins, Gabriel Kyungu a déclaré qu’il n’en était rien. « Ce qui s’est passé, c’est une cabale parlant de ma mort. Ma mort viendra un jour, il n y a pas à s’en faire », a-t-il répliqué.

A propos des prochaines échéances électorales, Gabriel Kyungu wa Kumwanza a délié sa langue en ces termes: « tout le monde voit 2023 mmaintenant. J’ai tenu à souligner que le Président Félix Tshisekedi Tshilombo est là. Il lui reste encore deux ans et quelques mois pour le premier mandat », a-t-il indiqué.

« Nous le préparons pour assumer le deuxième mandat. Donc, c’est 10 ans pour Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Nous sommes convaincus qu’il va faire deux mandats comme prévu dans la construction. Parler de 2023, ne nous inquiète ni nous fait peur. Ça sera des élections transparentes et normales, et il va passer sans difficultés », a soutenu Gabriel Kyungu.

Sur un tout autre chapitre, face à ce qu’il a considéré comme actes de sabotage de l’économie du Haut-Katanga, le Président de l’UNAFEC, Gabriel Kyungu, a fustigé la destruction des lignes électriques et le vol des câbles de la société nationale de l’électricité (SNEL). À ce sujet, il a appelé la jeunesse de son parti à la vigilance pour dénoncer les auteurs des pareilles pratiques.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU