PUBLICITÉ

Lubumbashi : lancement de matinées de sensibilisation des PME’s pour une meilleure connaissance des textes légaux et réglementaires

L’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises (OPEC) et l’Agence de Promotion des Investissements (ANAPI), ont lancé la matinée de sensibilisation aux PME’s de la ville de Lubumbashi pour une meilleure connaissance des textes légaux et réglementaires, les rendant éligibles à l’accompagnement et aux incitations qui sont accordées par l’Etat. 

Dans son allocution à l’ouverture de ses assises, la directrice adjointe de l’ANAPI, Rose-Dorée Bokeleale a relevé le caractère important de l’organisation de cette activité au moment où la République démocratique du Congo est caractérisée par l’extraversion structurelle, frappée à l’instar d’autres pays du monde par les effets collatéraux de la Covid-19.

« Point besoin de rappeler ici que les stands d’investissements domestiques au travers l’entreprenariat local sont source d’emploi, d’innovation et un facteur essentiel d’expansion des PME’s. Parallèlement, la présence d’entreprises locales viables et incontestablement un paramètre primordial pour une meilleure attraction des investissements internationaux », a indiqué la directrice adjointe de ANAPI 

Et d’ajouter : « le renforcement des capacités de PME’s de la viĺle de Lubumbashi sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance des entreprises pour une meilleur gestion de leurs activités commerciales, voir industrielles. La formalisation d’une grande proportion des PME’s dans la province du Haut-katanga. Le renforcement juridique et judiciaire et l’amélioration de l’environnement des affaires ». 

Prenant en suite la parole, le directeur général de l’OPEC a relevé le problème de l’entreprenariat en RDC, se résumant dans une trilogie des 3 C.

  • La capacitation, il est démontre que, la plupart des PME’s ont un problème de se développer, parce qu’ils ont un problème de formation entreprenariat. On entreprant, parce qu’on a eu un financement, mais à la base on n’a pas le prérequis nécessaire pour bien gérer les affaires; 
  • Le crédit, il est généralement connu que les PME’s ont un problème d’accès au financement, mais il y a des réponses donnent au niveau gouvernemental. Avec le programme d’appui au développement des PME’s, qui apporte des solutions de financement aux PME’s; 
  • Le contrat, il existe une loi sur la sous traitance, qui accorde une exclusivité aux PME’s congolaises. Des opportunités que l’État offrent aux PME’s pour developper leur business.  

Pour le Vice-gouverneur du Haut-katanga, représentant le gouverneur empêché, l’organisation de ces assises démontre la volonté de tous à contribuer réellement au développement des institutions provinciales, garantie de l’entreprenariat local. Jean Claude Kimbimba salue l’initiative de l’OPEC et ANAPI afin de clarifier l’arsenal juridique, instrument primordial de compréhension et la constitution de l’assiette fiscale, au niveau local que national. 

Les matinées de sensibilisation pour la compréhension des textes légaux par les PME’s et la mise en place d’une bonne pratique qu’emergeront les ressources utiles pour garantir la croissance des ressources économiques, continuent jusque ce vendredi 28 mai, au centre Arrive de Lubumbashi.

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

EN CONTINU