PUBLICITÉ

Kolwezi au cœur des réflexions scientifiques sur les ressources naturelles et l’environnement

La ville de Kolwezi, Chef-lieu de la province du Lualaba, abrite du jeudi 27 mai au samedi 29 mai 2021, le colloque international sur le thème : « Ressources naturelles et environnement : apport et contrepartie de l’Afrique au développement contemporain de l’humanité ». Ces assises scientifique, sont organisées par l’Université de Lubumbashi (UNILU) conjointement avec l’Université de Kolwezi (UNIKOL), en vue d’accompagner le Président Félix Tshisekedi durant sa présidence à la tête de l’Union Africaine.

La première journée ce jeudi 27 mai 2021, a été consacrée à l’ouverture solennelle de ce forum. Dans son mot de circonstance, le Recteur de l’Université de Lubumbashi, le Professeur Gilbert Kishiba Fitula, a justifié l’organisation de ce colloque par le souci des Universitaires, de contribuer à une meilleure compréhension des potentialités du continent Africain en ce qui concerne les ressources naturelles et l’environnement.

« Il s’agira de réfléchir sur les meilleurs modèles ou repères d’engagement de ces ressources dans différents secteurs d’activités, de manière à contribuer d’une part à l’intégration et au développement du continent, et d’autre part, à la coopération gagnant-gagnant au niveau international », a précisé le Recteur de l’UNILU, Professeur Gilbert Kishiba.

Pour sa part, le Conseiller du Président de la République au collège éducation et recherche scientifique, a salué l’initiative des Universités de Lubumbash et de Kolwezi, par l’organisation de ce colloque. A l’en croire, ces assises devraient éclairer le pays dans la gouvernance et la gestion des ressources naturelles.

Selon le Gouverneur ad-interim du Lualaba, c’est un honneur pour sa province d’abriter ce colloque international de haut niveau. Madame Fifi Masuka Saini, a soutenu que les résolutions vont servir de jalons aux décideurs dans le secteur des ressources naturelles et de l’environnement, en RDC comme partout en Afrique. L’autorité Provinciale a souhaité plein succès à ces travaux.

Après la conférence inaugurale, les participants à ce colloque international, ont été repartis en quatre panels à savoir: ressources forestières d’Afrique; ressources en eaux et minières d’Afrique, gouvernance juridique, politique et économique des ressources naturelles en Afrique; ainsi que les autres préoccupations pertinentes.

Pour le comité organisateur de ce colloque, l’ultime objectif se veut la facilitation d’une meilleure compréhension des potentialités du continent Africain en ce qui concerne les ressources naturelles et l’environnement. Il est question de proposer les meilleurs modèles ou repères d’engagement de ces ressources dans différents secteurs d’activités de manière à contribuer d’une part à l’intégration et au développement du continent, et d’autre part, à la coopération gagnant-gagnant au niveau international.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU