PUBLICITÉ

Éruption du Nyiragongo : au moins 400 milles personnes ont évacué la ville de Goma

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu révèle, à l’issu d’une réunion d’urgence sur l’éruption volcanique du mont Nyiragongo tenue ce vendredi 28 mai 2021, que près de 400 milles personnes ont quitté la ville de Goma.

« La communication du gouverneur, l’evaluation de la situation actuelle du volcan Nyiragongo et le suivi du déplacement de la population déplacement de population et la situation humanitaire » peut-on entendre du compte rendu lu par le Major Ndjike Guillaumes, porte-parole de l’armée dans la region.

A l’en croire, le Gouverneur militaire Constant Ndima dit suivre de près les mouvements des populations évacuées dans les zones rouges et annonce constater que les populations commencent à s’installer dans des sites et que les points focaux sont deja identifiés. « Cela va faciliter l’assistance du gouvernement et des humanistes », dit-il.

Le Gouverneur du Nord-Kivu a invité la division provinciale de la santé et la protection civile à activer la surveillance épidémiologique et la prise en charge des enfants non accompagnés.

Par ailleurs, l’observatoire volcanologique de Goma a, en ce qui le concerne, présenté les données actuelles du volcans Nyiragongo.

« La sismicité et la déformation du sol continue à indiquer la presence du magma en dessous de notre sol, avec une extension sur le lac Kivu. La comparaison des images, radars acquise, indique que « le cratère à l’intérieur, sommet de Nyiragongo continue de l’élargir après le drainage partiel du lac des laves ».

Il indique que sur base de es informations, il est difficile de confirmer une eruption à terre ou sous le lac. Pour lui, une éruption peut venir avec très peu, voire sans aucun signe précurseur.

Les hommes exposés par les risques liés à la coulée de lave dépendront du point de sortie qui n’est pas éligible avec précision pour le moment.

La protection civile a présenté trois axes qui ont connu des mouvements de population à savoir l’axe Goma-Rwanda, Goma-Sake-Kiwanja et Goma-Rutshuru-Kiwanja.

Il renseigne qu’environ 80 000 menages soit 400 000 habitants ont évacué la ville de Goma. Il deplore deux cas d’accident à la base de la mort de deux personnes.

Selon les explications des experts de l’obsécration volcanique de Goma et de la protection civile, chacun dans son domaine, le Gouverneur de province a encouragé la commission Had-oc chargée de suivi de l’evalua liée à l’éruption du Volcan du 22 mai à travailler davantage.

Merveilles Kiro

- Publicité -

EN CONTINU