PUBLICITÉ

L’USAID fournit une aide d’urgence de 100 000 dollars en réponse à l’éruption du Nyiragongo

L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) vient de fournir une aide humanitaire estimée à 100 000 dollars américains en réponse à l’éruption volcanique du Nyiragongo près de Goma au Nord-Kivu. Cette assistance, renseigne un communiqué relayé ce mercredi 26 Mai par l’ambassade des USA à Kinshasa,
pourra aider à mettre de l’eau potable à la disposition des personnes touchées et pour contribuer aux efforts de prévention du choléra.

Samedi 22 mai, le Nyiragongo est soudainement entré en éruption, provoquant une série de petits tremblements de terre. Bien que la coulée de lave se soit arrêtée à environ 1600 kilomètres de Goma, informe l’USAID, l’éruption a
causé des dégâts importants au Nord-Kivu, y compris à un tuyau d’adduction d’eau essentiel, empêchant de ce fait jusqu’à 500 000 personnes d’avoir accès à l’eau potable.

D’après le communiqué parvenu à POLITICO.CD, les experts en catastrophe de l’USAID mènent des évaluations pour déterminer les besoins supplémentaires et travailler en coordination avec les responsables locaux et les partenaires humanitaires.

En outre, ajoute l’agence américaine, le Programme d’aide en cas de catastrophe volcanique (VDAP) du U.S. Geological Survey (USGS) appuyé par l’USAID, qui tire parti de l’expertise technologique et scientifique américaines de l’USGS, fournit une assistance technique à l’Observatoire volcanologique de Goma de la RDC pour aider à suivre et à analyser l’activité du Nyiragongo.

Par la même occasion, l’USAID présente « ses condoléances les plus sincères aux familles et aux communautés touchées » par l’éruption du Nyiragongo et dit se tenir « aux côtés du peuple congolais pendant son rétablissement. »

Et bien plus, souligne Marion Ekpuk, chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis en RDC, l’aide d’urgence fournit par l’USAID permettra les communautés de Goma à se remettre plus vite dans cette crise soudaine provoquée par le tout puissant Nyiragongo.

« Nous espérons que la fourniture d’eau potable saine et que les efforts de prévention du choléra aideront les communautés de Goma à rester en bonne santé et à se remettre plus vite de la crise provoquée par l’éruption volcanique. En fournissant cette aide d’urgence, le gouvernement des États-Unis réitère son engagement à travailler main dans la main avec le peuple congolais dans le cadre de notre Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité » a-t-elle expliqué.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU