l'info en continu

Kasaï Central : l’Etat congolais reprend le bâtiment cédé pour le quartier général de la MONUSCO à Kananga

- Publicité-

La province du Kasaï Central vient de reprendre, au nom de l’Etat congolais le bâtiment cédé à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) pour y installer son quartier général à Kananga.

La reprise de ce patrimoine mobilier se situe dans le cadre de retrait progressif de la mission onusienne de l’espace du Grand Kasaï d’ici au 30 juin 2021. Tharcisse Kabatusuila Mbuyamba, gouverneur intérimaire du Kasaï Central qui a salué, à cette occasion, la délicatesse et la noblesse la mission menée par la MONUSCO dans cette contrée, a rassuré ses administrés de la poursuite de celle-ci à travers les agences du système des Nations Unies.

- Publicité-

Il a reconnu les acquits positifs obtenus de la MONUSCO  par le  Kasaï Central victime des affres du phénomène Kamuina Nsapu.

Les contingents de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilité de la République démocratique du Congo (MONUSCO) basés au centre du pays, dans la région du Kasaï, quittent officiellement cette partie de la RDC ce 30 juin 2021. En visite mercredi 24 mars dernier à Kananga, la cheffe de la MONUSCO Bintou Keïta assurait que les Nations Unies vont continuer à accompagner le Kasaï face aux défis qui se présentent dans cette région d’où la mission onusienne va se retirer le 30 juin prochain.

« Si on voit la province et les différents problèmes, les conflits inter communautaires, la question de la stabilité politique, la question de l’insécurité, etc., la question est : est-ce que c’est à la MONUSCO de faire tout cela ou est-ce que c’est à l’autorité de faire tout cela avec l’appui des partenaires. Donc, la continuation du travail de l’appui de la MONUSCO va se faire avec, par exemple, sur les préoccupations de justice, avec la composante Droits de l’homme et Justice, qui va rester ici avec les agences, fonds et programme des Nations Unies parce qu’encore une fois il n’y a pas un retrait des Nations Unies des Kasaï. Et donc tout le travail qui se fait c’est de voir tous les projets qui sont mis en œuvre par la MONUSCO, par les agences, fonds et programmes, et par les autres partenaires qui vont continuer d’accompagner la province », avait déclaré Bintou Keïta sur Radio Okapi.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU