PUBLICITÉ

Attention, la lave reste dangereuse, des morts enregistrés par asphyxie (Protection civile)

La coulée de la lave qui s’est arrêtée à Buhene à la limite de Goma dans sa partie Nord lors de l’éruption du Volcan Nyiragongo la nuit de samedi à dimanche est devenu depuis un site touristique pour les curieux de Goma et environs.

Selon la protection civile, cette lave reste dangereuse tant qu’elle n’est pas encore complètement éteinte.

En conséquence, des morts sont enregistrés dans cette zone. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, un motard qui voulait traverser vers Kibati à Kilimanyoka où la lave a coupé la route nationale n°2 qui relie Goma à Rutshuru, a été asphyxié par la fumée et a rendu l’âme sur le champ.

Une autre photo d’une autre personne a suivi, morte dans les mêmes circonstances dans cette region, circule sur les réseaux.

POLITICO.CD a joint la protection civile qui confirme qu’il y a bien des morts étouffés par la fumée sans parler du nombre des victimes recensées jusqu’à l’avant midi de ce lundi.

« Ces gens ont été étouffés par la fumée de la lave qui n’est pas encore éteinte » a indiqué Joseph Makundi, coordination de la protection civile en province.

« Nous avons demandé aux gens de ne pas rentrer dans la zone rouge » a-t-il ajouté.

Ces personnes viennent s’ajouter aux 15 autres parmi lesquelles les calcinées et des victimes de l’accident lors de l’évacuation de la ville.

Merveilles Kiro

- Publicité -

EN CONTINU