PUBLICITÉ

Nord-Kivu : 17 villages dans le secteur de Rwenzori vidés par ses populations suite à l’insécurité

Au-moins dix-sept (17) villages du secteur de Rwenzori dans le Nord-Kivu restent inhabités depuis les dernières attaques des rebelles Ougandais d’Allied Democratic Forces(ADF) dans cette partie du territoire de Beni.

L’information a été délivrée à Politico.cd, par Wilson Batoleni, président de la société civile de Rwenzori, qui précise que cette situation est dûe à l’insécurité grandissante dans cette partie de la province.

Toutes les activités mêmes champêtres ne fonctionnent plus suite à cette situation. « C’est depuis le 17 février 2020 que les premiers villages qui ont été attaqués par les ADF, sont isolés, ces villages attaqués sont notamment Ulebu, Chochora, Ntoma, Kinyambaore, Manzalau, Kanana, Makisabo, Vyerere, Mihende, Kinyambore, Muntobo, Mabondo, Mulwa et aussi Mwenda, Baatsa, Loselose. Ils sont arrivés jusqu’à Mutwanga Loselose, voilà les villages déjà attaqués par les ADF et sont vidés de leurs habitants et désenclavés, sinistrés, il y a plus des personnes et les activités commerciales non plus, les activités champêtres non plus », a expliqué notre source qui demande aux autorités de rétablir la paix durable et protéger les villages susdits.

Il faut signaler que plusieurs attaques ADF ont été signalées dans cette partie l’année 2020 avec comme conséquence, le déplacement de la population qui fouillaient des nouvelles exactions.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU