PUBLICITÉ

Ituri : 12 jours après le lancement des opérations militaires, 38 miliciens neutralisés par les FARDC

Au moins trente-huit (38) miliciens de différents groupes armés neutralisés par les Forces armées de la RDC (FARDC). Et ce, 12 jours après le lancement des opérations militaires dans la province de l’Ituri.

Cette opération s’est déroulée dans
trois territoires de cette province, il ressort, à cet effet, que 9 assaillants sont capturés, plusieurs armes ont également été récupérées par les forces loyalistes, annonce le porte-parole de l’armée dans cette province.

Le lieutenant Jules Ngongo a révélé que les FARDC ont conquis plus de 20 localités. En territoire de Djugu, c’est par exemple le centre de négoce de Libi, Alla, Sanduku, Bale, Gudjo, Dhera, le Pont Nizi qui ont été récupérés.

Pour rappel, c’est à Djugu que des miliciens de la CODECO commettaient plusieurs exactions contre des civils. Ils avaient érigé des barrières illégales de perception d’argent. 17 miliciens qui ont été tués avec 5 armes récupérées, se réjouis Jules Ngongo.

Dans le territoire voisin d’Irumu où opèrent des miliciens de Force Patriotique et Intégrationniste du Congo (FPIC), l’Armée annonce avoir neutralisé neuf d’entre eux, quatre autres ont été appréhendés avec quatre armes du type AK47.

Par ailleurs, il affirme que l’armée est désormais présente à Nyakunde, Masiya- Nongo, Kuka, Tchabusiku, Malumbabu, Malumbata, Sililo.

Sur le front de Mambasa, un peu plus loin de Bunia, 2 rebelles des ADF ont été abattus et 1 autre est aux arrêts.

Le Chef de l’État, Félix Tshisekesi avait décrété l’état de siège au Nord-Kivu et Ituri. Des Gouverneurs militaires secondés par des policiers y ont pris le contrôle des opérations pour faire face à une guerre asymétrique, le terrorisme, qui ne cesse de faire couler le sang des Congolais depuis des lustres.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU