PUBLICITÉ

J.M. Châtaigner : « L’Union Européenne attend appuyer et collaborer » avec François Rubota

Le Ministre d’État en charge du Développement Rural, François Rubota, a accordé ce jeudi 20 Mai à Kinshasa, une audience au responsable pays de l’Union Européenne (UE) en son cabinet de travail. À l’issue de cet échange fructueux, Jean Marc Châtaigner a réaffirmé l’accompagnement de leur institution au nouveau patron du développement rural de la République Démocratique du Congo.

« Le développement Rural est un secteur important en RDC. Il concerne 80% de la population. C’est un véritable enjeu pour le développement de la RDC que l’Union Européenne attend appuyer », a dit Jean Marc Châtaigner au sortir de son audience avec le ministre d’État, François Rubota.

« Très satisfait de la dextérité » avec laquelle le ministre François Rubota a présenté la situation de son secteur, ce haut représentant de l’Union Européenne en RDC rassure que son institution s’inscrit dans la logique de la continuité avec le nouveau ministre.

« Nous avons échangé avec le nouveau ministre sur le programme que met en œuvre la République démocratique du Congo et des projets que nous (Union européenne) mettons en œuvre avec le gouvernement congolais sur un certains nombre des secteurs; lié notamment à l’environnement, la sécurité alimentaire et au développement rural d’un certain nombre de zones dans lesquelles nous intervenons. Avec le ministre François Rubota, nous avons convenu de s’échanger de manière permanente les informations et de maintenir le dialogue sur ses sujets cruciaux », a-t-il rajouté.

Il sied de noter que l’Union Européenne est un partenaire privilégié de la RDC. Grace notamment à la vision impulsée par le Chef de l’Etat, le nouveau ministre d’État en charge du développement rural, François Rubota, se veut « très rassurant » pour l’amélioration de ce secteur.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU