PUBLICITÉ

Le FMI apporte un soutien de 1,5 milliards USD à la RDC dans le cadre de son programme triennal

Pari gagné pour le Président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi. En marge du sommet sur le Financement des Économies Africaines, le Chef de l’État a échangé ce lundi 17 mai à Paris avec la Directrice Générale du Fonds Monétaire International, Kristalina Ivanova Gueorguieva.

A l’issue de cet échange le Fonds Monétaire International (FMI) a pris l’engagement d’apporter un soutien de 1,5 milliards de dollars américains dans le cadre de son programme triennal, rapporte le Panel chargé d’accompagner la RDC à la présidence de l’Union Africaine.

Pour rappel, le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, avait reçu le lundi 3 mai 2021 à Kinshasa le nouveau représentant résident du FMI, Gabriel Leost. Il lui a fait savoir que la RDC souhaitait au plus vite s’engager dans un programme avec le FMI et bénéficier d’une aide qui devrait dépasser le milliard et demi de dollars sur trois ans. Et pour y arriver, la RDC devra remplir un certain nombre des conditions avant d’obtenir cette somme.

En 2020, la RDC avait reçu un montant de 360 millions de dollars américains pour lutter contre la pandémie de la Covid 19.

Concernant le FMI, il sied de noter que c’est une institution basée à Washington aux États-Unis d’Amérique et compte à ce jour 190 pays membres.

Le FMI a ainsi pour fonction d’assurer la stabilité du système monétaire international (SMI) et la gestion des crises monétaires et financières. Pour cela, il fournit des crédits aux pays qui connaissent des difficultés financières mettant en péril l’organisation gouvernementale du pays, la stabilité de son système financier (banques, marchés financiers) ou les flux d’échanges de commerce international avec les autres pays.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU