PUBLICITÉ

Ituri : 12 corps sans vie découverts à Mapili après un passage des ADF

Le bilan de la dernière attaque perpétrée par les rebelles ougandais d’Alied Democratic Forces (ADF) mercredi 12 mai dans les villages Ngaka, Masana et Mapili situés dans le territoire de Mambasa (Ituri) s’est alourdi et passe de 7 à 19 personnes tuées.

L’information a été confirmée par les chefs Ilunga et Mayi ya Poli tous de Biakato qui précisent que ces 12 autres corps ont été découverts après une fouille systématique menée par les jeunes samedi 15 mai dernier.

Tous ces corps ont été découverts à Mapili même si l’attaque avait ciblée plusieurs villages. Notre source renseigne que ces corps étaient en décomposition très avancées et ce sont les bouchés qui ont servi d’indicateurs pour la découverte.

Il appert de signaler que ce bilan sanctionne le passage des rebelles ADF dans cette partie du pays. Ces assaillants sont auteurs des plusieurs exactions dans les régions de Beni et d’Irumu. En dépit de cette situation, l’armée a lancé une offensive pour les anéantir et rétablir la paix et restaurer l’autorité de l’État dans cette partie.

Azarias Mokonzi

- Publicité -

EN CONTINU