l'info en continu

Un élément de la police brûlé vif lors des accrochages avec les musulmans

- Publicité-

Un élément de la police a été brûlé vif lors des affrontements entre policiers et musulmans ce jeudi 13 mai au stade des martyrs de la Pentecôte. Au départ, les affrontements étaient entre deux camps de l’islam qui ne s’accordent pas pour célébrer ensemble la fin du ramadan.

- Publicité-

Cet incident s’est produit aussitôt les éléments de la police ont intervenu pour calmer la situation. Les musulmans ont d’abord tenté d’empêcher la Police à accéder dans la cour du stade où la fin du ramadan devait être célébrée.

Pour ce faire, la police a fait usage de balles réelles et de gaz lacrymogène pour disperser la foule. C’est alors qu’un policier a été brûlé vif par les fidèles musulmans, en lançant :  » Allahu akbar » qui est à la fois un appel à la prière et un slogan de guerre.

Plusieurs arrestations et blessés sont signalés dans les rangs de musulmans et de la police. Le général Sylvano Kasongo est intervenu pour calmer la situation.

Bernard MPOYI

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU