PUBLICITÉ

Nord-Kivu : le Gouverneur militaire et Bintou Keita échangent sur le déroulement de l’état de siège

Représentante spéciale d’António Guterres pour la République démocratique du Congo et Chef de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO), Bintou Keita, a échangé avec le Gouverneur militaire Ndima Kongba Constant Lieutenant-Général ce mercredi 12 mai au Gouvernorat de la province du Nord-Kivu.

D’après la cellule de communication du Gouverneur, les deux personnalités ont échangé sur « comment les choses vont se passer durant cette période de l’état de siège ».

Cette rencontre organisée dans le cadre du partenariat MONUSCO et les Forces Armées de laRDC (FARDC), a été élargie aux chefs des bureaux de la MONUSCO Goma, Beni et au Représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en charge de la protection et des opérations. Le Vice-Gouverneur Ekuka Lipopo, Commissaire Divisionnaire, a également pris par à ces discussions.

MONUSCO toujours prête à accompagner les FARDC

S’adressant à la presse, Bintou Keita a rappelé que la MONUSCO est toujours prête à accompagner les Forces Armes de la République Démocratique du Congo. Cette décision est dans la résolution du Conseil de sécurité 25-56. Pour la MONUSCO, l’état de siège est une décision souveraine qui a des implications significatives, notamment opérationnelles, pour les activités humanitaires, civiles et celles liées à la promotion et à la défense des droits de l’homme.

Cependant, Bintou Keita a fait savoir qu’il semble qui y ait un regain d’espoir et elle espère qu’avec les efforts qui seront faites y compris la confiance et la contribution de la population, ils arriveront à une situation qui sera s’améliorer par rapport à l’insécurité.

C’est depuis jeudi 06 mai dernier que l’état de siège proclamé par le chef de l’Etat pour mettre fin à l’insécurité qui sévit dans le Nord-Kivu et l’Ituri est en vigueur, pour une période de 30 jours. Le président de la République, après avoir saisi les deux Chambres du Parlement, pourra le proroger pour des périodes successives de quinze jours.

Le nouveau gouverneur militaire nommé et son adjoint de la police ont pris officiellement leurs fonctions ce lundi 10 avril, à la tête de la province du Nord-Kivu. Le lieutenant-général Constant Ndima Kongba et le commissaire divisionnaire, Ekuka Lipopo, sont arrivés à Goma, en début d’après-midi de la même journée. La remise et reprise avec l’administration civile, de Carly Nzanzu Kasivit, est intervenue tout de suite après.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU