PUBLICITÉ

Le FPI réplique aux 9 questions de Kin-Kiey Mulumba dans l’affaire de prêt présumé qui oppose les deux

Réponse du berger à la bergère, le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), apporte sa version des faits dans l’affaire qui l’oppose au Professeur Tryphon Kin-Kiey Mulumba.

En effet, dans un communiqué rendu public ce 11 mai 2021 portant la signature de son avocat conseil Maître Carlos Ngwapitshi Ngwamashi, FPI, déclare avoir lu non sans attention l’intervention de Monsieur Kin Kiey Mulumba à travers les réseaux sociaux.

Face aux questions suscitées par Tryphon Kin Key Mulumba à travers son intervention dans les medias le 10 mai 2021, le FPI s’est chargé de répondre à travers le communiqué, pour ainsi éclairer l’opinion.

Voici les réponses du FPI aux 9 questions du Professeur Tryphon Kin-Kiey Mulumba:

Question N°1: Qui a demandé au FPI de transférer ces fonds publics à la TMB, banque inconnue du FPG quand la banque référencée de FPG est la Rawbank?

Reponse: C’est Monsieur Kin-Kiey Mulumba lui-même ; pour s’en rendre compte, il suffit d’observer tous les différents ordres de paiement et de virement sur lesquels il est clairement indiqué le Numéro du compte TMB de Kin-Kiey Mulumba réceptionné par lui et signés de sa propre main sans aucune contestation. Bien plus, qui pouvait fournir au FPI ce numéro de compte si ce n’est lui-même?

Question N°2: Sur quel compte ces fonds publics du FPI ont été versés à la TMB?

Réponse: Les différents ordres de paiement et de virement réceptionnés par Kin-Kiey Mulumba propriétaire des Ets FPG, attestent sans atermoiements que les fonds ont été transférés sur le compte N°1201-0036601-31USD ouvert à la TMB par ce dernier.

Il y a lieu de noter que les Ets FPG n’ont pas de personnalité juridique distincte de celle de leur propriétaire qui n’est autre que Monsieur Tryphon Kin-Kiey Mulumba.

Question N°3: Qui a actionné ce compte et sur ordre de qui?

Réponse: Il appartient à Monsieur Tryphon Kin-Kiey Mulumba d’avoir le courage de dire à l’opinion comment in tempore non suspecto, pouvait-il accepter les ordres de paiement et de virement sur son compte dont il ignorait l’actionnaire. D’ailleurs, la TMB par sa lettre en reponse à l’Avocat du FPI a attesté que le compte N°1201-0036601-31USD a bel et bien été ouvert par Monsieur Kin-Kiey Mulumba, propriétaire des Ets FPG.

Question N°4: Qu’a fait la TMB de la différence soit 220.000,00 $US et pourquoi le certificat d’enregistrement de la résidence du Professeur Tryphon Kin-Kiey Mulumba reste détenu à la TMB alors que la dette serait apeurée?

Reponse: Sans être porte-parole de la TMB, le FPI fait savoir que Monsieur Kin-Kiey Mulumba a cuisamment perdu toutes les actions lui initiées contre la TMB.

Question N°5: En quoi le Professeur Tryphon Kin-Kiey Mulumba et Finance Press Group sont mêlés dans une affaire de détournement des fonds publics, d’escroquerie et tentative d’extorsion d’argent?

Reponse: A quoi fait allusion Monsieur Kin-Kiey Mulumba; dans la mesure où, il a reçu des fonds du FPI, Établissement Public, mais se rebiffe pour nier n’avoir rien eu alors que toutes les preuves le démontrent aisément.

Question N°6: Comment le FPI dont la mission est d’appuyer l’industrie congolaise s’est-il permis de devier de cette mission pour aller rembourser des dettes des tiers en allant appuyer le secteur bancaire commercial?

Reponse: Le FPI a plutôt financé la redynamisation de l’imprimerie du Journal LE SOFT INTERNATIONAL ainsi que la dotation en fonds de roulement des Ets FPG dont relève ce journal-là.

Est-ce un aveu de Monsieur Kin-Kiey Mulumba Tryphon qui reconnaît avoir reçu ces fonds mais qu’il a affectés au paiement de ses dettes antérieures? Cela est d’autant plus vrai que par sa lettre n°D.10/MA/NM/094/10 du 10 mars 2010, Maître Charlotte MUBANGI AMPEY, Avocate des Ets FPG, reconnaît que cet argent a servi à payer une autre dette.

Question N°7: Alors que les affaires sont pendantes devant les cours et tribunaux, et qu’aucun juge n’a à ce jour rendu une décision définitive et irrévocable, que pourrait expliquer l’usage par le FPI des réseaux sociaux ?

Réponse: Réciproquement, que justifient les publications dans le journal LE SOFT INTERNATIONAL sapant l’image du FPI, de son Directeur Général ainsi que de son Avocat en tordant les faits relativement à cette affaire?

Est-ce du fait du FPI que ces publications fusent dans les réseaux sociaux ou en voulant connaître la vérité que les internautes recherchent la vérité qu’ils publient?

Question N° 8: Le contexte politique actuel ainsi que les questions judiciaires qui touchent les intouchables de jadis de ce pays que le FPG par le biais de ses médias exploitent en toute liberté et en toute indépendance peuvent-ils conduire ces personnes à perdre le sens de la maîtrise et à commettre des actes illégaux ?

Réponse: C’est ce qui est vécu lorsqu’on assiste à une fuite de Monsieur Kin-Kiey Mulumba Tryphon qui, en perte de vitesse, se livre à la diffamation contre le DG du FPI, espérant se tirer d’affaire et paraître un élève docile auprès du Président de la République.

Question N° 9. Dès lors que le FPI a choisi de voler au secours de ses amis banquiers en faillite, en quoi le FPG et son promoteur sont-ils redevables au FPI ?

Réponse: Le FPI n’a jamais volé au secours d’une quelconque banque en faillite, il est question ici d’un promoteur qui, après avoir pris le crédit et indiqué un numéro de compte qui apparaît dans tous les ordres de paiement et ou de virement avec accusé de réception (signalons une personne vivante et viable) pour des raisons inavouées, a décidé délibérément de nier les évidences.

Le FPI n’était pas Dieu le Père pour identifier le numéro de compte bancaire censé être privé ; encore qu’à cette période là, Kin-Kiey ne fût pas « Monsieur tout le monde », mais bien, un ténor du pouvoir, prêchant « Kabila Désire ».

Au demeurant, le FPI donne rendez-vous le 17 juin 2021 lors de la vente de l’unique résidence de Monsieur Kin-Kiey Mulumba Tryphon, dont plusieurs enchérisseurs se sont déjà manifestés.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU