l'info en continu

Patrice Kitebi dément avoir participé « au pillage d’un lot important de véhicules » du Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo

- Publicité-

Cité nommément dans le rapport de l’Inspection Générale des Finances (IGF) sur la débâcle du parc-agroindustriel de Bukanga Lonzo, Patrice Kitebi, dément avoir participé « au pillage d’un lot important de véhicules » de ce projet. A travers ses avocats conseils, ce proche de Matata Ponyo déclare que les enquêteurs de l’IGF ont perquisitionné sa ferme de Mongata, située à quelques kilomètres de Bukanga Lonzo, sans trouver quelque chose de ce Parc.


« Dans le cadre de l’instruction du dossier RI.740/RMPI/0001/P.C.CONST/MOP/2021, les enquêteurs se sont effectivement rendus dans la ferme de notre client où ils ont procédé à la saisie d’une moto de marque Honda qui a été restituée en date du 24 avril 2021 après présentation des preuves de propriété », lit-on dans le communiqué de ses avocats.

Dans son rapport, l’IGF pointe Vital Kamerhe et Patrice Katebi comme participants au « pillage d’un important lot de véhicules ». Selon ce rapport « des engins achetés pour Bukanga Lonzo se trouveraient dans les fermes privées de Patrice Kitebi et Vital Kamerhe ».
 
« Pillage d’un important lot de véhicules, engins lourds et pièces de rechange. Les dénonciations qui sont parvenues à l’équipe de contrôle, indiquent que certains de ces biens se retrouveraient dans les fermes appartenant à Mr Patrice Kitebi Kibol Mvul – Ancien Ministre Délégué auprès du Premier Ministre Honoraire, chargé des Finances, et à Mr Vital Kamerhe », renseigne le rapport de l’IGF.

- Publicité-

Les dénonciations accouchées en annexe de ce rapport indéxent essentiellement Patrice Kitebi qui au moment des faits, était Ministre délégué aux Finances. D’anciens acteurs du projet l’accusent d’avoir repris des engins à son usage.

Dans le collimateur de la justice suite à la débâcle financière du Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, l’ancien Premier Ministre, Matata Ponyo, a regagné Kinshasa depuis le dimanche 9 mai dernier, en provenance de la Guinée-Conakry et ce, pour faire face à la justice. D’après Matata Ponyo le rapport de l’IGF par rapport à la gestion de Bukanga Lonzo est truffé de mensonges.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :