PUBLICITÉ

État de siège : le FCC prend acte et assure son soutien aux FARDC

La plateforme politique du Président honoraire, Joseph Kabila, le Front Commun pour le Congo (FCC) a réagi au sujet de l’instauration de l’état de siège dans les Provinces de l’ituri et du Nord Kivu.

Dans une déclaration faite ce mardi 11 mai à Kinshasa, la famille politique de Joseph Kabila dit avoir pris acte de la décision du Président de la République et son Gouvernement de déclarer l’état de siège dans les provinces de l’ituri et du Nord Kivu et apporte son soutien multiforme aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) capables de venir à bout de cette situation sécuritaire qui endeuille des familles depuis des décennies.

« Elles ont eu à le démontrer contre le M23 notamment, sont capables de venir à bout des forces négatives, pour autant que les moyens nécessaires soient mis à leur disposition et que, grâce à une politique favorisant le consensus National, elles bénéficient de l’appui unanime de la nation dans toute sa diversité », souligne le comité de crise du FCC une déclaration faite ce mardi 11 mai.

Par ailleurs, le Front Commun pour le Congo entend assurer, avec le concours des Élus du peuple, de la société civile, des hommes et de femmes, un suivi de la mise en oeuvre de l’état de siège et il se tient prêt à dénoncer tout type d’abus qui découleraient des mesures d’exception qui accompagnent ce dernier dont les droits fondamentaux qui à l’en croire « ne peuvent être restreints, moins encore violés »

Les gouverneurs militaires de deux provinces ont officiellement pris le bâton de commandement lundi 10 mai afin de conduire jusqu’à l’éradication totale de l’insécurité tel que voulu par le président de la République, Félix Tshisekedi.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU