PUBLICITÉ

Instabilité des institutions provinciales : Félix Tshisekedi favorable à l’organisation par la CENI, des élections de gouverneur dans les provinces

Le Président de la République, Félix Tshisekedi a présidé vendredi 07 mai la deuxième réunion du conseil des ministres, depuis l’installation du gouvernement Sama Lukonde.

Dans sa communication, Félix Tshisekedi s’est attelé sur l’instabilité persistante qui s’observe au sommet des institutions provinciales, caractérisée notamment par les déchéances en série des exécutifs provinciaux et des conflits permanents entre ces derniers et les Assemblées provinciales.

Préoccupé par cette situation, Félix Tshisekedi a chargé le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, Daniel Aselo Okito, de faire appel à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour procéder à l’organisation d’élections de Gouverneur dans les provinces concernées.

En outre, le Ministère de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières devra, par la suite, organiser des séminaires réunissant les Assemblées provinciales ainsi que les Gouverneurs pour trouver un modus operandi qui apporte la stabilité dans les province�

Depuis l’accession du Président Félix Tshisekedi à la magistrature suprême, il est observé dans plusieurs provinces la rupture de confiance entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif au niveau provincial.
Au moins une dizaine de Gouverneurs a été déchu pour incompétence et gestion calamiteuse des fonds publics, le manque d’orthodoxie dans la gestion de leur province, le détournement des fonds.

Le cas le plus récent est celui du gouverneur de la province de Tankanyaki destitué alors qu’il se trouvait à Kinshasa pour des échanges avec le Vice-Premier Ministre, Ministre en charge de l’intérieur du gouvernement sortant.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU