PUBLICITÉ

EPST : Soupçon de détournement de 400 00 USD et près de 150 agents fictifs, les inspecteurs de l’IGF fouinent à ÉDUC TV

Comme annoncé par le Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba, les inspecteurs de l’Inspection Générale des Finances ont débuté l’audit de la chaîne de télévision publique et thématique ÉDUC TV ce mercredi 5 mai 2021. En effet, l’objectif de cette mission d’après le ministère est d’apporter la lumière sur la gestion des finances de cette chaîne de télévision thématique de l’éducation par son comité de gestion dirigé par Carine Kabututu. Une gestion, selon plusieurs syndicalistes et voire même une bonne frange d’agents, qualifiée « d’opaque ».

Selon les sources proches du dossier, le comité de gestion d’EDUC TV devrait aussi justifier près de 400 mille dollars reçus pour la classe télévisée, un programme d’enseignement assuré sur ÉDUC TV et d’autres chaînes partenaires du ministère pendant la période de confinement. Les experts de l’IGF vont mener une enquête administrative et financière au sein de ce service public du ministère de l’EPST.

Il sera aussi question de savoir le nombre du personnel de la chaîne. Certaines sources évoquent que près de 150 agents « fictifs » ont été ajoutés sur la liste du personnel sans passer à l’appel d’offre et des agents régulièrement inscrits qui attendaient leur régularisation, ont été « chassés ». Ces inspecteurs vont savoir, sur base de quels critères ont ils été recrutés, vérifier leurs dossiers administratifs (pièces scolaire et académique mais aussi les commissions d’affection et les arrêtés de leur nomination).

Impulser la vision du chef de l’État dans la gestion de ce ministère est le leitmotiv du patron de l’EPST qui tient à remettre de l’ordre dans le sous-secteur de l’EPST et entend appliquer dès le début de son mandat les règles de la bonne gouvernance.

Pour rappel, dans le cadre de ses consultations débutées lundi le 03 mai dernier, le ministre Tony Mwaba avait reçu trois inspecteurs de l’IGF délégués par Jules Alingete pour faire cette mission d’enquête.

Léon Lukieni, chef de la délégation avait rassuré la population congolaise du travail sans complaisance et professionnel que fera son équipe. Educ TV est donc la première étape d’un travail de titan qui va se déployer dans les autres directions et services du ministère, afin de de mettre de l’ordre au sein de l’EPST.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU