vendredi, mai 14, 2021
DRC
30,478
Personnes infectées
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
3,102
Personnes en soins
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
26,601
Personnes guéries
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
775
Personnes mortes
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min

l'info en continu

Journée mondiale de la liberté de la presse : Patrick Muyaya appelle les médias à être vecteur de la bonne image du pays

- Publicité-

En marge de la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée ce lundi 03 mai, le Ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya, a exprimé la volonté du gouvernement de changer le narratif et la manière de raconter le pays. Pour le patron de médias, l’image d’un pays et de son peuple se façonne à travers les médias.

« Nous devons sérieusement nous remettre en question. Car, c’est à travers les médias que se façonnent l’image d’un pays et d’un peuple. Quelle est l’image de notre pays aujourd’hui ? Que pouvons-nous faire pour l’améliorer? Le Gouvernement a la ferme volonté de changer le narratif et la manière de raconter le Congo. Ne se passe-t-il pas des bonnes choses chez nous ? N’avons-nous pas de petits champions dans tous les domaines à mettre en avant pour inspirer nos jeunes? N’y a-t-il pas d’autres histoires à raconter que nos polémiques politiciennes? », s’est-il questionné.

- Publicité-

En ce qui concerne la dépénalisation des délits de presse, cet ancien journaliste a invité les professionnels de médias à travailler ensemble afin de renforcer leurs structures de régulation et d’autorégulation avant de marteler sur le phénomène dit des “moutons noirs” qui ternissent l’image du journalisme.

« La dépénalisation des délits de presse demeure un objectif commun. Nous devons faire ce chemin ensemble dans la sincérité et dans la responsabilité. Vous savez tous, aussi bien que moi, que notre métier est infiltré par ceux qu’on appelle des moutons noirs qui, régulièrement, font du dérapage et ternissent l’image de notre profession », a renchéri le ministre de la Communication et des Médias.

Toutefois, Patrick Muyaya a promis de veiller personnellement, durant son passage à la promotion de la liberté d’expression dans le respect strict des lois de la République pour contribuer à l’essor d’un journalisme responsable, éthique et professionnel.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Assemblée nationale : les élus nationaux ont examiné la proposition de loi portant création de la taxe de promotion de l’industrie

Au cours d'une plénière tenue ce jeudi 13 mai 2021 à l'Assemblée nationale que les députés nationaux ont examiné la proposition de loi modifiant...

ACAJ mobilise les parlementaires pour la levée des immunités des detourneurs des deniers publics

L'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ) se lance dans une campagne de sensibilisation pour mobiliser les parlementaires à lever les immunités des...

Coopération militaire USA-RDC : 4 militaires FARDC aux USA pour suivre une formation en anglais

Quatre (4 ) militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo séjournent aux États-Unis d'Amérique depuis la semaine dernière pour suivre une...

Réhabilitation de l’éclairage public à Kinshasa : la SNEL est déjà à pieds d’œuvre

Les ingénieurs de la SNEL (Société Nationale d'électricité), sont déjà à pieds d'œuvre pour la réussite de la deuxième phase de réhabilitation de l'éclairage...

Clôture du ramadan : un policier tué, 49 blessés, 19 véhicules incendiés et 30 interpellations (Sylvano Kasongo)

Un policier a été tué, 11 véhicules de la police brûlés et 30 personnes ont été interpellées lors des affrontements ce jeudi 13 mai...