PUBLICITÉ

RDC : Félix Tshisekedi soutient la candidature de Faustin Luanga au poste du secrétaire exécutif de la SADC

Le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi apporte son soutien à la candidature de Faustin Luanga, pour le compte de la RDC au poste de secrétaire exécutif de la Communauté pour le développement de l’Afrique australe (SADC). Cest au cours d’une audience que le Président de la République a accordé, le vendredi 30 avril, à Faustin Luanga sur les questions liées à cette candidature.

« J’ai échangé avec le Chef de l’Etat essentiellement sur les stratégies à prendre afin que la RDC puisse gagner ce poste très stratégique surtout que cette organisation régionale envoie des militaires en RDC pour pacifier l’Est du pays », a déclaré Faustin Luanga à la presse, au sortir de cette audience.

Il a en outre ajouté que : « la SADC, en tant que zone d’intégration régionale, va aussi permettre à la RDC de se doter des nouvelles infrastructures modernes ».

« L’autre pays candidat à ce poste est le Botswana dont le Chef de l’Etat, lors de son dernier passage à Kinshasa, avait demandé à la RDC de retirer sa candidature à ce poste ; chose que le Président Félix Tshisekedi avait catégoriquement refusé, surtout que le Président du Botswana avait lui-même, déclaré que la RDC avait un candidat ‘’brillant‘’ et son pays, le Botswana avait plutôt un candidat ‘’intéressant’’ », avait-il fait savoir.

Faustin Luanga a été conduit auprès du Chef de l’Etat par Mme Bestine Kazadi, conseillère spéciale du Chef de l’Etat en charge de la coopération et intégration régionale.

Pour une petite histoire, Faustin Luanga est originaire de la province du Maniema. Il est un économiste, spécialiste des questions du développement et de commerce international ce qui a fait de lui depuis longtemps un des meilleurs Hauts fonctionnaires de l’Organisation mondiale de commerce (OMC) à Genève. Il est professeur d’économie dans plusieurs universités du monde. Il avait soutenu sa thèse en Economie dans une des universités du Japon. Il fut conseiller en charge d’économie, finances et développement du défunt Président Laurent Désiré Kabila vers la fin de la décennie 90.

Christian Kamba

- Publicité -

EN CONTINU