l'info en continu

Nord-Kivu : la société civile annonce la reprise timide des activités socio-économiques à Oicha

- Publicité-

Le Président de la société civile de Oicha, Philippe Paluku Bonane, a annoncé ce mercredi 28 avril 2021 la reprise timide des activités socio-économiques à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, dans la province de Nord-Kivu (RDC).

Il précise que pour s’assurer de la reprise effective des activités, lui-même a effectué un tour dans la cité.

- Publicité-

Tout semble revenir à la normale, même si les écoles trainent encore à ouvrir leurs portes, affirme Philippe Paluku Bonane au micro de nos confrères de Radio Okapi.

« Juste après ce mouvement de grève, dans le centre, on peut dire qu’il y a certaines portes qui viennent d’ouvrir et même aussi les autres comme les motards sont en train de travailler un peu correctement. Donc les activités ont repris timidement. Même aujourd’hui, les élèves ne vont pas encore à l’école. Donc, les activités scolaires ne sont pas encore en marche », s’est-il indigné.

Face à cela, le Président de la société civile locale rassure que l’administrateur du territoire de Beni entreprend des démarches avec des partenaires de l’éducation pour la reprise des cours.

« On est en train de voir comment on peut appeler les élèves. Et l’administrateur a fait appel aux différentes couches qui sont partenaires de l’éducation pour que l’on puisse voir comment maintenant on peut réintégrer », a-t-il déclaré.

La province du Nord Kivu a récemment connu des manifestations de protestations en série ces dernières semaines, organisées par des diverses organisations de la société civile et particulièrement par des mouvements citoyens qui réclamaient le rétablissement de la paix et de la sécurité. Depuis plusieurs années, la province du Nord Kivu comme beaucoup d’autres provinces à l’Est de la RDC connaissent des massacres à répétition, commis sur des paisibles citoyens par des groupes rebelles armés, sous le regard indifférent de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO). Les manifestants ont en outre exigé le départ de la MONUSCO de la RDC.

Dominique Malala

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU