PUBLICITÉ

Plus de 16 millions de personnes visées par la campagne de vaccination contre la fièvre jaune

La République Démocratique du Congo a lancé, ce mardi 27 avril 2021, une campagne de vaccination contre la fièvre jaune. La campagne vise plus de 16,3 millions de personnes situées dans 7 des 26 provinces de la République Démocratique du Congo et ciblera les personnes âgées de neuf mois à 60 ans, parmi lesquelles près de 300 000 réfugiés.

« Nous saluons le lancement de cette campagne de vaccination préventive, ainsi que la mobilisation des organisations partenaires et de la population qui s’est appropriée la campagne et prend part aux efforts collectifs pour éliminer la fièvre jaune dans le pays », a déclaré Dr Luc Alungu, Ministre provincial de la Santé dans la province de Tshopo, l’une des sept provinces où la vaccination aura lieu.

La fièvre jaune est causée par un virus qui se propage par la piqûre d’un moustique infecté. Certains patients peuvent développer des symptômes graves, parmi lesquels une forte fièvre et une jaunisse (un jaunissement de la peau et des yeux).

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui lutte contre cette maladie, le taux de contamination à la fièvre jaune en Afrique est estimé à entre 84 000 et 170 000 cas sévères, entrainant entre 29 000 et 60 000 décès chaque année. Vingt-sept pays africains présentent un risque maximal d’épidémies de fièvre jaune.

Cette campagne est le résultat d’une collaboration qui implique les autorités sanitaires du pays (RDC) avec le soutien de l’OMS et d’autres partenaires tels que la Fondation Bill et Melinda Gates, PATH, l’UNICEF et Village Reach.

Dominique Malala | @malaladominiqu1

- Publicité -

EN CONTINU