PUBLICITÉ

Insécurité à l’Est : « Je suis plus que jamais déterminé à l’éradiquer » (Tshisekedi, à Paris)

Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, a eu un tête-à-tête ce mardi 27 avril 2021 avec le Président Français, Emmanuel Macron, à Paris. Au menu de leur échange, plusieurs questions ont été évoquées, notamment la situation sécuritaire en Afrique en général et à l’Est de la RDC en particulier.

Au sortir de leur rencontre, le Président de la RDC a fait savoir qu’il est plus que jamais déterminé à éradiquer le problème de la sécurité qui sévit dans la partie Est de son pays.

« Je ne me lasserai jamais de sensibiliser la communauté internationale par rapport à des zones de violences en Afrique et particulièrement dans mon pays la RDC, à l’Est, où il s’est créé un groupe à tendance islamiste, au discours islamiste et aux méthodes islamistes, et qui sème la terreur auprès de nos populations. Donc là, je suis plus que jamais déterminé à l’éradiquer et je compte sur le soutien de la France », a déclaré Félix Tshisekedi.

Retenons que cette rencontre était l’occasion pour les deux Chefs d’États d’échanger également autour du prochain sommet sur le financement des États africains qui se tiendra du 17 au 18 mai prochain à Paris, capitale de la France.

Pour le Président Emmanuel Macron, ce sommet sera l’occasion d’inventer un New deal du financement de l’Afrique. « Nous sommes collectivement en train d’abandonner l’Afrique à des solutions qui datent des années 60. Je me dis qu’il faut avancer et nous devons absolument inventer le 17, 18 mai prochain un nouveau deal du financement de l’Afrique. C’est-à-dire, des solutions profondément novatrices, une échelle d’ambitions qui correspondent à ce que nous sommes en train de vivre. Sans quoi, nous laissons le continent Africain face à la pauvreté, nous laissons le continent africain et sa jeunesse face à la réduction des opportunités économiques et une migration subie, et la propension du terrorisme », a laissé entendre Emmanuel Macron.

Dans la foulée, le Président de la RDC Félix Tshisekedi, et celui de la France Emmanuel Macron, ont également évoqué la situation relative au Tchad qui, après la mort de son Président Idriss Deby Itno, est dirigé par son fils Mahamat Idriss Deby. Félix Tshisekedi, en sa qualité de Président en exercice de l’Union africaine s’est convenu avec Emmanuel Macron pour que les élections se tiennent le plus rapidement possible dans ce pays.

Bernard MPOYI

- Publicité -

EN CONTINU