PUBLICITÉ

Beni : Les activités économiques reprennent près de 3 semaines après

Boutiques, magasins, banques, officines pharmaceutiques, agences de voyage, pour ne citer que cela, ont enfin ouvert ce lundi 26 avril à Beni. Et ce, après près de 3 semaines sans activités, suite aux appels des organisations de la société civile qui ont demandé aux habitants d’observer des journées ville morte pour réclamer le retour de la paix ainsi que le départ des organisations humanitaires et de la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République Démocratique du Congo (MONUSCO).

Soulagés par cette reprise, des commerçants n’ont pas manqué d’exprimer leurs joies. « Rester à la maison bras croisés, alors que l’on a un service à rendre, comme pour nous qui vendons et qui avons des exigences vitales auxquelles il faut répondre, c’est plus qu’une guerre », a confié un vendeur à nos confrères de RadioOkapi.net.

Alors que la vie économique a repris dans la ville, les écoles sont par contre restées fermées. Les élèves, eux, campent sur leur position de voir d’abord arriver le Chef de l’État dans la région de Beni. « Nous suivons cours à la mairie de Beni où nous attendons l’arrivée du Chef de l’État qui est l’unique solution à l’insécurité qui sévit à Beni », a laissé entendre Muhindo Nikson, représentant des élèves à Beni.

De sont côté, le Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) invite les élèves à reprendre le chemin de l’école afin de sauver l’année. « Que les parents envoient les enfants à l’école pour être éduqués. Ailleurs, les cours évoluent très bien mais chez nous, nous perdons. Ça sera compliqué pour les cadres de demain », s’est indigné Christophe Kanyambwe son Secrétaire permanent.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU