PUBLICITÉ

Martin Fayulu : « Vous m’avez élu en 2018 pour que nous évitions la situation chaotique que nous vivons aujourd’hui. Nous allons récupérer le pouvoir du peuple »

Le Président du parti politique Engagement Citoyen pour le Développement (ECiDé) et ancien Coordonnateur de la plateforme Lamuka, Martin Fayulu, est revenu une fois de plus sur la situation politique qui prévaut en République Démocratique du Congo. À travers un tweet, celui qui était deuxième à la présidentielle de 2018 selon les chiffres de la centrale électorale et confirmés par la haute cour, estime que la RDC « a besoin d’un leadership sérieux » et évoque la situation « chaotique » que traverse le pays. Martin Fayulu affirme, comme toujours d’ailleurs, avoir été « élu » en 2018 pour faire « éviter » à la RDC cette situation. Il annonce à cet effet qu’il entend « récupérer le pouvoir du peuple ».

« La RDC a besoin d’un leadership sérieux, consciencieux et qui a les problèmes de la population à cœur. Vous m’avez élu en 2018 pour que nous évitions la situation chaotique que nous vivons aujourd’hui. Nous allons récupérer le pouvoir du peuple », a-t-il tweeté ce lundi 26 avril, soit deux jours après leur manifestation « réprimée » par la police.

Martin Fayulu et Adolphe Muzito, deux leaders de la coalition Lamuka, ont organisé le samedi 24 avril dans plusieurs villes de la RDC notamment à Kinshasa, des « marches de solidarité aux compatriotes de l’Est ». Pour eux, ces populations sont malheureusement « livrées aux sévices des armées rwandaise, burundaise, ougandaise et des milices obscures ». Malgré l’interdiction de l’hôtel de ville, les deux responsables de Lamuka avaient maintenu leur manifestation qui a été, par la suite, « réprimée » par la police. Pour le tandem Fayulu-Muzito, les « ennemis » des congolais ont « érigé » des obstacles à la tenue de leur marche mais ont aussi « instruit cyniquement » la police de la « réprimer ».

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

EN CONTINU