PUBLICITÉ

Le Haut Commissaire du HCR appelle la communauté internationale à intensifier le soutien et la solidarité envers la RDC

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés, Filippo Grandi, a appelé la communauté internationale à intensifier le soutien et la solidarité envers la République démocratique du Congo (RDC).

La raison évoquée par cette personnalité est que l’une de plus importantes populations de déplacés internes en Afrique se trouve en RDC.

Pendant sa visite de 3 jours, Filippo Grandi s‘est rendu dans la région frontalière avec la République centrafricaine (RCA), où plus de 50 000 réfugiés sont arrivés durant les quatre derniers mois, suite aux violences post-électorales en RCA.

Filippo Grandi a salué le rôle crucial des communautés locales, situées non loin de la frontière, qui accueillent des personnes ayant fui les groupes armés en RCA.

« Dans cette zone isolée où l’impraticabilité des routes entrave l’acheminement du matériel humanitaire, les membres des communautés locales fournissent une aide vitale aux réfugiés en partageant leurs modestes abris et leurs faibles quantités de vivres », a déclaré Filippo Grandi.

Et d’ajouter : « Nous avons besoin d’un engagement et d’une solidarité accrus envers la RDC et les membres des communautés locales qui accueillent généreusement des réfugiés et les hébergent chez eux, malgré leurs ressources très limitées ».

En outre, Filippo Grandi a félicité les communautés locales à proximité des nouveaux sites, qui ont offert des terres aux réfugiés nouvellement arrivés et accueilli les enfants dans leurs écoles.

« Les réfugiés peuvent semer et cultiver au même titre que les membres de la communauté d’accueil, devenir autonomes, et accéder aux services de santé et aux écoles locales. C’est un très bon exemple d’inclusion ».

Il sied de rappeler que Filippo Grandi avait été reçu par le président Felix Tshisekedi. Les deux personnalités ont discuté des défis posés par le déplacement forcé qui affecte la RDC, les 5,2 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays, les réfugiés en RDC qui sont originaires de pays de la région et les Congolais partis à l’étranger en quête d’asile.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU