l'info en continu

Avec l’appui des troupes Kenyanes, Tshisekedi veut «en finir» avec le terrorisme dans l’Est

- Publicité-

En marge de la visite à Kinshasa du Président Uhuru Kenyatta, le Kenya et la RDC, ont signé une série d’accords notamment dans le domaine de la défense et de la sécurité.

Au cours d’un point de presse co-animé ce mercredi 21 avril avec son homologue Kenyan, le Président congolais Félix Tshisekedi a annoncé l’arrivée prochaine des troupes kenyanes en RDC, en vue d’appuyer les FARDC à résoudre le problème de terrorisme et de violences qui sévissent à l’Est du pays.

- Publicité-

« Comme vous le savez, le Kenya a accepté volontairement de faire partie de la FIB, la brigade d’intervention rapide, celle qui est constituée par les Nations unies pour soutenir les FARDC dans l’Est de notre pays. Et dans les semaines qui viennent, les troupes kenyanes vont donc arriver en RDC pour appuyer nos forces armées afin d’attaquer de manière la plus efficace qui soit ce problème de terrorisme et de violence à l’Est de notre pays », a annoncé le Président Félix Tshisekedi.

Ensuite, c’est le ton qui monte : « (…) je profite de l’occasion pour tordre le cou à toutes ces critiques qui consistent à faire croire faussement que nous n’allons pas ou nous ne réagissons pas à la situation de l’Est. Je demande à tous de bien se tenir parce que notre riposte sera impitoyable jusqu’à l’éradication totale de cette violence à l’Est », a indiqué le Président Félix Tshisekedi.

En dehors de la défense et de la sécurité, d’autres protocoles d’accords ont été signés entre la RDC et le Kenya dans les domaines diplomatiques et économiques. Uhuru Kenyatta a en outre annoncé que dans le cadre du renforcement des relations entre son pays et la RDC, un consulat général sera ouvert à Goma, dans la province du Nord-Kivu, ainsi qu’un consulat honoraire à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga.

Junior Ngandu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU