PUBLICITÉ

RDC: Sama Lukonde a déposé le Programme d’action du Gouvernement à l’Assemblée Nationale

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde met le pied sur l’accélérateur en vue de l’investiture de son Gouvernement. Ce mardi 20 avril 2021, il a été reçu par le Président de l’Assemblée Nationale Christophe Mboso, en vue du dépôt du programme gouvernemental.

Le Chef du Gouvernement s’est rendu à la Chambre basse du Parlement avec dans sa suite, 4 Vice-Premiers Ministres, à savoir Asselo Okito, Christophe Lutundula, Eve Bazaïba et Jean-Pierre Lihau, nommés respectivement en charge de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de l’Environnement et de la Fonction publique.

Après le dépôt du programme du Gouvernement, Sama Lukonde a expliqué devant la presse être venu s’acquitter d’un devoir traditionnel. « Comme tout le monde l’a suivi, après la publication du Gouvernement, ici c’est une autre étape importante, celle du dépôt officiel du programme d’action du Gouvernement de l’Union sacrée de la Nation. Nous avons été bien reçus par le Président de l’Assemblée nationale et lui avons dit que nous restons à sa disposition pour que l’équipe du Gouvernement puisse venir se présenter selon le calendrier qui sera fixé afin que nous puissions présenter officiellement le contenu de ce programme du Gouvernement dont la primeur est réservée aux honorables Députés, et à travers eux, toute la nation ».

Sama Lukonde a précisé que son équipe a hâte de se mettre au travail afin de donner des solutions aux besoins du peuple congolais.

À la question de savoir si le programme d’action du Gouvernement tient compte des défis majeurs auxquels est confrontée la RDC, le Premier Ministre a répondu en ces termes: « Nous avons tenu compte de tous les aspects de la vie nationale de la République Démocratique du Congo. »

Avec le dépôt du programme gouvernemental, l’investiture n’est plus qu’une question de quelques jours. Pendant ce temps, certains Députés dits révolutionnaires menacent de bloquer l’entrée du Gouvernement en fonction. Ils plaident pour le réajustement par le Chef de l’Etat des déséquilibres et inégalités qu’ils disent avoir constatés sur la liste des membres du Gouvernement, afin d’éviter des frustrations.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU