PUBLICITÉ

L’ONG CRJI annonce une campagne en vue de la restitution des biens de l’État détenus illégalement par des particuliers

Le Centre de réflexion juridique de lutte contre l’impunité (CRJI) a décidé de passer à la vitesse supérieur dans sa campagne qui vise à décourager la corruption et le détournement des biens publics.

Cette organisation non gouvernementale prévoit une campagne motorisée ce vendredi 23 avril dans la ville de Kinshasa.

Cette marche pacifique au sujet de laquelle les autorités de la ville ont déjà été informée, va partir de la place de l’échangeur pour se terminer devant le palais du peuple.

Au Parlement, les marcheurs remettront un mémorandum aux Présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Au cours d’une interview accordée à nos confrères de Top Congo Fm le lundi 19 avril, Franck Kalolo, a affirmé que l’objectif est avant tout de rappeler à toutes les personnes détenant illégalement les biens publics de l’État, de les restituer volontairement. Faute de quoi, l’ASBL qu’il préside sera dans l’obligation de les traduire en Justice.

Ensuite, il espère à travers cette manifestation, sensibiliser la population congolaise afin que celle-ci puisse s’approprier la lutte consistant à empêcher les spoliations, les destructions et les détournements des biens publics.

Gad MUKIAKO

- Publicité -

EN CONTINU