PUBLICITÉ

ZLECAF : 1,5 milliard USD mobilisés pour promouvoir le commerce des femmes dans les pays membres

Le Secrétaire Général de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAF), le Sud-Africain Wamkele Mene, a salué le plan directeur d’industrialisation de la République Démocratique du Congo validé dernièrement par les experts. C’était au cours de l’échange avec le Ministre de l’Industrie Julien Paluku Kahongya. « 1,5 milliard de dollars américains viennent d’être mobilisés pour promouvoir le commerce exercé par les femmes dans les pays qui ont déjà ratifié l’accord de la ZLECAF», a déclaré Wamkele Mene.

« Je vais commencer par féliciter le Ministre pour la mise en place d’un plan d’industrialisation. Parce qu’il faut le dire, pour commencer, il faut un plan d’industrialisation à l’interne, ce qui permet de produire des biens qui vont être commercialisés », a indiqué le Secrétaire Général de la ZLECAF qui poursuit : « En ce qui concerne les pays qui ont déjà ratifié l’accord, il y aura un quota de répartition. Il va faloir être qualifié pour recevoir ce fonds, avoir un business plan qui répond au critère d’éligibilité.»

De son côté Julien Paluku Kahongya, Ministre de l’Industrie, a saisi l’opportunité pour donner les avantages de ce plan directeur d’industrialisation de la RDC. « À travers ce plan que nous allons présenter aux investisseurs, ils pourront chacun choisir le secteur dans lequel investir, où et comment. Je suis heureux que nous allons entrer dans la ZLECAF. Il faut aussi changer des paradigmes de communication pour que les gens ne prennent pas la RDC comme un pays où les investisseurs ne peuvent pas venir et gagner comme ailleurs. À nous seul, nous pouvons constituer un marché des consommateurs », a-t-il souligné.

Signalons que le patron de la ZLECAF a été accompagné par Patient Sayiba, Directeur Général de l’Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM), qui organise à Kinshasa la 12e assemblée générale des chargeurs africains.

Merveilles Kiro (@kiro_merveilles)

- Publicité -

EN CONTINU