vendredi, mai 14, 2021
DRC
30,478
Personnes infectées
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
3,102
Personnes en soins
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
26,601
Personnes guéries
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
775
Personnes mortes
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min

l'info en continu

Du père au fils, Nicolas Kazadi, anciennement Ambassadeur itinérant de Tshisekedi, nommé Ministre des Finances

- Publicité-

Son nom est aussi repris sur la liste des membres du nouveau Gouvernement de la République démocratique du Congo. Anciennement nommé ambassadeur itinérant par Félix Tshisekedi, Nicolas Kazadi, haut fonctionnaire international, remplace Sele Yalaghuli à la tête du ministère des Finances. Le nouveau argentier de la RDC, avait déjà été discrètement le conseillé du père de l’actuel président congolais, Étienne Tshisekedi. Du père au fils, Nicolas Kazadi était aussi le conseiller de Félix Tshisekedi pour qui il a quitté le PNUD à Lomé, où il était conseiller principal pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable, pour l’épauler.

Fruit de l’école national de l’administration « ENA », en France, Kazadi est issu de la promotion Averroès (1998-2000). Il commence ses études à l’Université de Kinshasa (UNIKIN), mais y écroule seulement une année avant de s’inscrire à l’Université Marien Ngouabi du Congo d’en face, où il décroche une licence en planification du développement. Il continue ses études à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, où il obtient sa première maitrise, en macroéconomie. Nicolas Kazadi poursuit ensuite d’autres études en France, à l’Université Paris I, Panthéon-Sorbonne, d’où il devient titulaire d’un diplôme de troisième cycle en économie en 1990.

- Publicité-

Ses débuts dans les affaires d’État

En 1991, alors que le pouvoir de Mobutu chancèle, Nicolas Kazadi décide de retourner au Zaïre et débute une carrière à la Banque Centrale du Zaïre et devint un cadre jusqu’à son départ en 1995, quand il rejoint le Ministère des Finances en tant que conseiller économique et financier du ministre. C’est dans ce même ministère qu’il rencontre Vital Kamerhe, avec qui il redeviendra proche collaborateur en tant que membre du cabinet de la présidence sous Félix Tshisekedi.

En 1997, il retourne à la désormais Banque Centrale du Congo jusqu’en 1998, d’où il part en France pour rejoindre l’École Nationale d’Administration. Avant son départ, il est membre de la Cellule Technique pour la Réforme Monétaire (CETEREM), l’équipe chargée de concevoir et de mettre en œuvre la réforme monétaire du nouveau Congo sous Laurent Désiré Kabila, d’où la réintroduction du franc congolais. En 2001, il retourne de nouveau au Congo et devient directeur général de la Chambre de Commerce et d’Industrie de France à Kinshasa.

Kazadi le diplomate

En janvier 2002, Nicolas Kazadi rejoint la Banque Africaine de Développement (BAD) à Abidjan, en tant que conseiller et directeur exécutif par intérim, représentant cinq pays d’Afrique centrale; notamment la RDC, le Cameroun, le Congo, le Burundi et la République centrafricaine.

Un an et demi plus tard, il continue sa carrière intergouvernementale au sein du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Sur une période de 15 ans, il est conseiller économique et responsable des unités des stratégies et politiques pour la Guinée, la Côte d’Ivoire, Madagascar et le Togo.

Kazadi l’itinérant

Membre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), et conseiller discret du défunt fondateur Étienne Tshisekedi pendant de nombreuses années, Nicolas Kazadi quitte sa carrière diplomatique aux Nations Unies en décembre 2018, mois de fin de campagne des présidentielles du 23 décembre 2018, afin de rejoindre son proche et candidat d’alors, Félix Tshisekedi. Un mois et demi après la victoire du nouveau Président de la République, Nicolas Kazadi est nommé ambassadeur itinérant de la présidence le 7 mars 2019. Actuellement, il est nommé Ministre des Finances.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU

Assemblée nationale : les élus nationaux ont examiné la proposition de loi portant création de la taxe de promotion de l’industrie

Au cours d'une plénière tenue ce jeudi 13 mai 2021 à l'Assemblée nationale que les députés nationaux ont examiné la proposition de loi modifiant...

ACAJ mobilise les parlementaires pour la levée des immunités des detourneurs des deniers publics

L'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ) se lance dans une campagne de sensibilisation pour mobiliser les parlementaires à lever les immunités des...

Coopération militaire USA-RDC : 4 militaires FARDC aux USA pour suivre une formation en anglais

Quatre (4 ) militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo séjournent aux États-Unis d'Amérique depuis la semaine dernière pour suivre une...

Réhabilitation de l’éclairage public à Kinshasa : la SNEL est déjà à pieds d’œuvre

Les ingénieurs de la SNEL (Société Nationale d'électricité), sont déjà à pieds d'œuvre pour la réussite de la deuxième phase de réhabilitation de l'éclairage...

Clôture du ramadan : un policier tué, 49 blessés, 19 véhicules incendiés et 30 interpellations (Sylvano Kasongo)

Un policier a été tué, 11 véhicules de la police brûlés et 30 personnes ont été interpellées lors des affrontements ce jeudi 13 mai...