PUBLICITÉ

Kyabula se dit disposé à soutenir Tshisekedi « en 2023 et même jusqu’en 2028 »

Félix Tshisekedi peut compter sur Jacques Kyabula. Le Gouverneur du Haut-Katanga s’affiche désormais en Tshisekediste hardi et décidé, en promettant un soutien inconditionnel au Président de la République. C’est en marge du quinzième anniversaire de la Fondation qui porte son nom, que le Gouverneur du Haut-Katanga a déclaré ce samedi 10 avril 2021 que « l’heure est venue d’élaborer de nouveaux projets pour soutenir davantage le Président en 2023 et même jusqu’en 2028 », faisant ainsi allusion aux élections présidentielles.

Jacques Kyabula Katwe a indiqué avoir toutes les raisons pour soutenir le Chef de l’État. « Il m’a soutenu pour demeurer Gouverneur. En retour, nous lui disons qu’il a notre soutien pour rester Président en 2023, jusqu’en 2028 », a-t-il expliqué.

Le Gouverneur du Haut-Katanga a rappelé à l’occasion, que sa fondation est née dans le territoire de Kambove alors qu’il était encore candidat député en 2006. « En 15 ans, la fondation Jacques Kyabula Katwe était au chevet de mes semblables par des donations de chaises roulantes, microcrédits, bourses, frais médicaux, la construction de ponts, l’installation de bornes-fontaines, l’appui aux paysans et différents artisans, etc », a-t-il relaté.

Élu sous le label du Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme électorale ayant soutenu les candidats de l’ancien Président Joseph Kabila, Jacques Kyabula fait partie des Gouverneurs qui ont signé la motion de soutien au Président Félix Tshisekedi lors de la conférence des Gouverneurs qui s’est tenu en décembre 2020 à Kinshasa, démontrant ainsi publiquement qu’il a quitté le navire FCC qui prenait l’eau. Il avait alors fait allégeance à l’Union Sacrée de la Nation, vision de l’actuel Président Félix Tshisekedi.

Sentant la menace d’une motion de censure se diriger vers lui, le Gouverneur Jacques Kyabula a pris la mesure de l’urgence en intégrant au sein du Gouvernement provincial du Haut-Katanga les membres du parti présidentiel Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), du parti Ensemble pour la République de Moïse Katumbi et ceux de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), parti de Gabriel Kyungu. Le Transfuge du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), parti de Joseph Kabila, ne cache plus désormais son charme pour le Président Félix Tshisekedi.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU