PUBLICITÉ

Djugu: 9 personnes tuées, une vingtaine prise en otage et des villages passés sous le contrôle des miliciens CODECO

Des nouvelles attaques simultanées menées par les miliciens du groupe CODECO contre les populations sont signalées depuis la nuit du vendredi 9 avril 2021 dans de nombreux localités et groupements du territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri. Au cours de ces incursions, 9 personnes ont été tuées dont 6 dans le village Jiba, situé sur le long de la RN27 (Route Nationale n°27) et 3 autres personnes abattues à Lopa.

Ces informations ont été confirmées par des forces vives locales. Selon un membre de la société civile de Bahema Nord, plusieurs personnes ont été prises en otage par les rebelles à Nyeniza, des villages et véhicules ont été incendiés, dont celui de l’ONG MEMISA dans le village Tsoro, situé dans la chefferie de Walendu Djatsi. « Nous ne savons pas combien de personnes pour l’instant qui seraient porté disparues. Depuis vendredi et même samedi, les assaillants contrôlent plusieurs villages », a-t-il indiqué.

La route nationale nº27 est coupée de toute circulation depuis samedi. Sur Radio Okapi, le Député provincial Lona Mastaki qui séjourne dans la région cible des attaques CODECO, précise que les combats sont en cours sur cet axe routier d’utilité publique. Mais il craint que le bilan risque d’être lourd.

Contacté par POLITICO.CD, le Porte-parole de l’armée dans le secteur opérationnel de l’Ituri confirme ces informations. Il indique, sans détails, que des dispositifs sécuritaires sont entrepris par les forces armées. Le Lieutenant Jules Ngongo promet de livrer d’autres informations concordantes dans les heures qui suivent.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU