PUBLICITÉ

Tshisekedi pose la première pierre pour le lancement des travaux des sites des 9e jeux de la Francophonie

Le Chef de l’État et Président en exercice de l’Union Africaine (UA), Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a lancé, ce vendredi 9 avril 2021 au stade Tata Raphaël de Kinshasa, les travaux de construction des sites choisis pour le compte des 9e Jeux de la Francophonie, par la pose d’une pierre symbolique.

À cet effet, le Haut Représentant du Président de la République en charge des Jeux de la Francophonie, Didier Tshiyoyo Mbuyi, a pleinement salué et remercié le Chef de l’État sur le choix porté à son égard. « Du 19 au 28 août 2022 le Congo, et particulièrement sa jeunesse, accueilleront la jeunesse des pays francophones. Le Congo se mettra à la disposition de la jeunesse des pays francophones venus de la planète entière. Le Congo sera leur pays. La jeunesse congolaise indiquera à ces frères francophones qu’elle gardera dès lors les bras ouverts pour les accueillir en accord avec deux des valeurs cardinales de la
Francophonie : la Solidarité et la Diversité », a déclaré Didier Tshiyoyo, lors de son allocution.

Pour lui, les Jeux de la Francophonie sont d’abord et avant tout une action pour la Jeunesse. Ce sont les Jeux de la Jeunesse, dit-il. Quant aux modes d’expression : « expression physique bien sûr, avec les compétitions sportives, mais aussi, surtout expression culturelle, avec les différents concours littéraires et artistiques qui sont organisés », a-t-il argué.

La Francophonie créatrice d’emplois

Aux dimensions sportives et culturelles des Jeux, il faut ajouter, a indiqué Tshiyoyo, la dimension entrepreneuriale. D’après lui, c’est à la demande expresse du Président de la République que le Comité National pour les Jeux de la Francophonie y sera particulièrement attentif.
Il a rassuré que ces jeux permettront, à travers les travaux, d’employer une main-d’œuvre congolaise jeune. Ils permettront :

  • d’injecter des ressources dans le vivier économique et social
    congolais, notamment le secteur de la construction ;
  • et de créer des emplois divers, intérimaires d’abord mais, bientôt durables grâce aux nouvelles opportunités qui auront été créées.

Ainsi donc, il a précisé que ces Jeux permettront à des jeunes congolais d’apprendre des métiers, de suivre des formations, d’engranger des expériences professionnelles et de mettre à jour leur savoir-faire. « Autant de legs qui résulteront du travail que nous aurons fourni avec l’aide des différentes entreprises congolaises partenaires », a-t-il confié.

Nous devons saisir l’occasion de l’organisation des Jeux pour permettre à la jeunesse entreprenante du Congo de saisir cette opportunité comme
un tremplin, martèle Didier Mbuyi, comme une occasion d’afficher son savoir-faire, son professionnalisme, sa capacité à travailler en réseau national en même temps que son aptitude à s’insérer dans le village global.

« Nous, jeunes congolais, incarnerons de cette manière la troisième valeur cardinale de la Francophonie : l’Excellence ! Enfin, au-delà des valeurs cardinales de Diversité, de Solidarité et d’Excellence, ces jeux seront les jeux de l’écologie et d’un avenir durable », a-t-il expliqué. Didier Tshiyoyo a promis que lui et l’organisation qu’il chapeaute veilleront à mettre en œuvre les
principes de durabilité environnementale et de soutenabilité par l’utilisation des technologies alternatives, renouvelables et durables pour la production d’énergie, la gestion des déchets, de la mobilité, de l’architecture et de la vie des bâtiments, ainsi que tous les autres domaines d’activités des participants.

À l’en croire, le Congo a en effet l’ambition de s’inscrire pleinement dans le 21ème siècle et de dompter les défis que l’avenir durable, soutenable de la planète nous présentent. « Notre ambition est de permettre à notre pays
d’offrir au monde des Jeux véritablement sains, écologiques et durables », rassure-t-il.

C’est par une promesse que le Haut représentant du Chef de l’État au 9e Jeux de la Francophonie a clôturé son mot. « L’acte symbolique que vous (Félix Tshisekedi) poserez tout à l’heure est attendu par tout le monde sportif et culturel francophone. Avec l’ensemble du Comité National des Jeux de la Francophonie et tous nos partenaires, nous honorerons notre nation ! », a-t-il lancé avant la pose de la pierre symbolique.

Hervé Pedro

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Ya kolia kutu eza te! Ya ko moderniser ba installations ya Régideso eza te. Ya ko lutter contre ba érosions eza te. Ya ko sala ba canalisations pe ko curer pona ko éviter ba inondations eza te. Mais pona construction ya ba sites pona divertissement wana nde boza ba les premiers. Mutu mwindu aza maudit.

Comments are closed.

EN CONTINU