PUBLICITÉ

Imbroglio dans Lamuka : Katumbi se dit Coordonateur mais Fayulu cède le flambeau à Muzito

Depuis Lubumbashi et à dater de ce samedi 10 avril, Moïse Katumbi se pose en Coordonateur de la coalition Lamuka alors qu’à Kinshasa, Martin Fayulu s’apprête à céder le flambeau à Adolphe Muzito. Imbroglio.

Moise Katumbi, dans son communiqué du 10 avril, dit justifier sa prise de fonction par l’exécution nationale et internationale de la décision n° 001/prés.LAMUKA/10/2020 du 05 octobre 2020, convention du 27 avril 2019 portant création de leur plateforme politique, spécialement en son article 6 alinéas 4 et 5 qui stipule : « La coordination du présidium est tournante tous les six mois, selon l’ordre déterminé par le présidium. La fin du mandat du coordinateur en exercice, le passage des pouvoirs est automatique.»

À Kinshasa, la réalité est toute autre. Le tandem Fayulu-Muzito a prévu une cérémonie de passation du pouvoir ce samedi à l’hôtel Faden House, siège politique de Martin Fayulu. Visiblement, c’est à Adolphe Muzito que la direction de Lamuka sera confiée et non à Moïse Katumbi. Selon le calendrier des mandatures tournantes de la coalition publié le 12 octobre 2020, Moïse Katumbi devrait prendre la tête du présidium ce 10 avril, puis viendra le tour de Jean Pierre Bemba.

Mais pour Fayulu, il n’en est pas question : les deux derniers cités se sont auto-exclus du présidium en adhérant à l’Union sacrée de Félix Tshisekedi. Lamuka a, depuis, changé ses textes, insiste Fayulu.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU