PUBLICITÉ

La RDC accumule des dettes de cotisations au sein de l’Association des Pays Africains Producteurs de Diamants

La République Démocratique du Congo (RDC), par le biais de son Ministre national des Mines Willy Kitobo Samsoni, a pris part ce jeudi 8 avril 2021 à la 7ème réunion ordinaire du Conseil des Ministres de l’Association des pays Africains producteurs de diamants (ADPA).

Prenant la parole, le Professeur Willy Kitobo s’est tout d’abord appesanti sur l’approbation des recommandations formulées dans le rapport présenté par le Comité d’Experts de l’ADPA et ce, après avoir félicité le comité à l’origine de la préparation dudit rapport. Soutenant la majorité des recommandations formulées, le Ministre des Mines Congolais a appuyé la demande de l’Angola qui a tenu à garder le siège du Secrétariat Exécutif.

Pour ce qui est des cotisations relatives à cette organisation, la RDC est en retard des paiements. À cet effet, le Ministre Kitobo Samsoni a plaidé en faveur de son pays. Il a pris l’engagement de faire le plaidoyer auprès du Gouvernement congolais afin que la dette de ces cotisations soit apurée.

Cette septième réunion ordinaire du conseil des ministres de l’ADPA a connu à l’ordre du jour, le discours de bienvenue du représentant du pays hôte, le Ministre des minéraux de la République-Unie de Tanzanie et Président du Conseil des Ministres 2021/2022, l’allocution du président sortant du Conseil des Ministres de l’ADPA par K. Alweendo, Ministre des mines et de l’énergie de la République de Namibie, la présentation et approbation du programme de travail et du programme, la présentation et adoption du rapport de la 7ème réunion ordinaire du comité d’experts de l’ADPA par le Secrétaire Permanent du Ministère des minéraux de la Tanzanie, la présentation et approbation du Communiqué final de la 7ème réunion ordinaire du Conseil des ministres de l’ADPA par le Secrétaire Permanent du Ministère des minéraux de la Tanzanie et le transfert de la présidence par le Président sortant du Conseil des Ministres de l’ADPA par K. Alweendo, Ministre des mines et de l’énergie de la République de Namibie.

Le point qui a pris plus de temps est la présentation du rapport des experts de l’ADPA, les échanges et adoption des différentes recommandations formulées sur les questions telles que la décision prise sur la suspension des anciens membres du Secrétariat Exécutif ainsi que l’approbation des nouveaux membres intérimaires, l’adoption de la durée d’intérim de 6 mois ainsi que le budget à allouer, la demande de délocalisation du Secrétariat Exécutif pour minimiser le budget de fonctionnement de l’ADPA, le paiement des cotisations des membres aussi.

La réunion s’est terminée vers 12h par le discours du nouveau président tanzanien de l’ADPA.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU