PUBLICITÉ

RDC: Jean-pierre Kiwakana demande au gouvernement de mettre fin à l’hyper taxation des entreprises

Le président du Conseil économique et social,  Jean-pierre Kiwakana a, le jeudi 1er avril, à l’ouverture de la session ordinaire du Conseil économique et social (CES), au Palais du Peuple à Kinshasa, demandé au gouvernement de mettre fin à l’hyper taxation. Pour lui, agir ainsi, va permettre aux entreprises de participer pleinement au bien être social de la population.

“Les régies financières, structures qui devaient se comporter à un instrument des besoins de l’Etat d’une part, et notamment de conseil et d’encadreur de l’autre part, se sont érigées en pourvoyeuses des frais de fonctionnement des entreprises créées pour le besoin de la cause et sans contrepartie pour le secteur privé”, a dit Jean-Pierre Kiwakana.

“Les régies se créent au gré des besoins (…) chaque régie interprète les textes à sa manière. Les conséquences sont plus qu’évidentes, et répercutées sur le social de la population”, a ajouté le patron de cette institution.

Tout en saluant, les perspectives de croissance positive de l’ordre de 3,2% en 2021, le président du conseil économique et social, a déploré que, « le niveau des tracasseries insupportables dénoncées sans cesse par le secteur privé, n’ont à ce jour pas encore trouvé des solutions, malgré la mise en place des divers cadres de réflexion sur l’amélioration du climat des affaires. »

Jean-pierre Kiwakana demande donc au gouvernement, de mettre fin à l’hyper taxation et à permettre aux entreprises, seules créatrices d’emplois et des richesses, de consolider leurs acquis et de participer pleinement au bien être social réclamé par la population.

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

EN CONTINU