PUBLICITÉ

Kinshasa: Gentiny Ngobila accorde un moratoire d’un mois aux commerçants des marchés pirates

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a échangé, mercredi 31 mars dans la salle polyvalente de l’Hôtel de Ville, avec les riverains et vendeurs des marchés pirates créés sur des avenues Kato, Lowa, Rwakading, Itaga, Kilosa et autres.

Ces riveverains et vendeurs à la sauvette, sont venus chercher la vraie information auprès de l’autorité urbaine, concernant leur déguerpissement de leurs lieux de négoce, conformément aux instructions du Gouverneur de la ville visant à dégager toutes les avenues environnant le marché central de Kinshasa dans le soucis de faciliter la circulation.

Dans leurs différentes interventions, ces commerçants invitent le premier citoyen de la ville à ne pas prêter attention aux critiques des personnes animées de mauvaise foi qui ne veulent pas voir Kinshasa se développer.

Prenant la parole, le gouverneur Gentiny Ngobila a commencé par expliquer à ses hôtes sa vision pour la ville de Kinshasa, avant de les sensibiliser sur le sens de responsabilité dans l’assainissement de leurs milieux de vie et d’activités. Gentiny Ngobila est revenu sur le bien fondé de la construction d’un nouveau marché central de Kinshasa avec une capacité de 62.000 places et 500 magasins. « Nous devons aussi dégager les avenues Kato, Loya, Rwakadingi, Itaga, Kilosa et d’autres. C’est pour permettre la reprise d’une bonne circulation des personnes ainsi que des véhicules », a-t-il indiqué.

Dans cette optique, le gouverneur de la ville a accordé un délai d’un mois aux commerçants de ces marchés pirates pour vider les camps et se relocaliser dans des marchés provisoires construits notamment à Kabinda, Kalembelembe, Rail sur ex-24 novembre et Huileries, en leur annonçant en même temps la création d’autres marchés provisoires pour continuer à relocaliser les vendeurs, en attendant la fin des travaux du marché central de Kinshasa qui devra accueillir tout le monde.

Ces commerçants et riverains sont rentrés avec un sentiment de satisfaction. Ils ont promis leur accompagnement au premier des kinois dans sa vision d’assainir la ville de Kinshasa.

Bivince Mpungu

- Publicité -

EN CONTINU