PUBLICITÉ

Assemblée Nationale : Corneille Nangaa attendu ce 9 avril pour présenter le rapport général du processus électoral de 2012 à 2019

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) est attendu, ce vendredi 9 avril 2021, à la chambre basse du parlement congolais, devant les députés nationaux pour rendre notamment les comptes de sa gestion de la centrale électorale.

Corneille Nangaa va également présenter le rapport général du processus électoral de 2012 à 2019. C’est après l’audition de ce rapport général et son examen que l’Assemblée nationale va entamer l’un des points prioritaires de son calendrier : les reformes du système électoral congolais.

« Un débat républicain est en cours en rapport avec les réformes électorales et le 4è cycle électoral qui va nous conduire aux élections de 2023. Ce débat républicain mérite que la CENI vienne donner des éléments à la représentation nationale. Parmi ces éléments, on note l’audition du rapport général du processus qui part de 2012 à 2019, mais aussi donner des recommandations en termes des perspectives pour les réformes qui se préparent », a expliqué Corneille Nangaa le jeudi 1er avril à l’issue d’un échange avec les membres du bureau de la chambre basse du Parlement.

Les reformes de la loi électorale sont présentées par des acteurs politiques et de la société civile comme préalable pour les prochaines élections de 2023. La Synergie des missions d’observation citoyenne des élections (SYMOCEL), par exemple, a émis le vœu de voir la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI être examinée et adaptée en premier, aussi bien à l’Assemblée nationale qu’au Sénat.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU