PUBLICITÉ

RDC/Mboso appelé à dévoiler les tireurs des ficelles de l’insécurité à l’Est

La déclaration du Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso hier pendant la plénière sur une supposée implication de certains députés nationaux dans l’insécurité à l’Est du pays a soulevé un tollé dans l’opinion publique et au sein de la classe politique congolaise. Les réactions n’ont pas tardé, surtout celles des élus de l’Est du pays.

Juvenal Munubo, un des députés nationaux élus de l’Est en appelle à l’identification de ces députés complices de l’insécurité.
« Ce qui est vrai, il y a des tireurs des ficelles sur le plan interne et externe, c’est-à-dire qu’il y a des gens qui ont des responsabilités directes sur ce qui se passe là-bas, des auteurs intellectuels. Maintenant, il faut arriver à les identifier. Si le Président de l’Assemblée nationale peut nous aider à identifier ces tireurs des ficelles internes, alors la prochaine déclaration devrait être celle d’indiquer et de communiquer à l’opinion la liste des députés qui seraient impliqués par ce qu’il se passe », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Top Congo FM.

Pour le Député national Juvenal Munubo, si Mboso ne peut pas communiquer à l’opinion, « qu’il le fasse aux services spécialisés et que ces derniers procèdent aux arrestations des personnes soupçonnées. Si c’était une sensibilisation, alors il doit faire attention avec ce qui sort de la bouche d’un Président de l’Assemblée nationale », renchérit-il en conclusion.

Signalons par ailleurs que certaines organisations de la société civile ont déjà saisi le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso, lui demandant d’aller jusqu’au bout de sa logique.

Bivince Mpungu

- Publicité -

EN CONTINU