PUBLICITÉ

Nord Kivu/Ituri : Une nouvelle attaque ADF fait au moins 23 morts à Manyama-Maliso

Une nouvelle attaque ADF a été enregistrée à Manyama-Moliso, un village à cheval entre la province du Nord Kivu et de l’Ituri, la nuit de mardi à ce mercredi 31 mars, a annoncé le service de communication du gouvernorat du Nord-Kivu.

“Tout en compatissant avec les familles victimes, c’est avec tristesse que le Gouvernement provincial vous annonce l’attaque ADF à Manyama-Moliso, la nuit de mardi à ce mercredi 31 mars”, rapporte le service de communication de Carly Nzanzu Kasivita.

Selon cette source, le bilan provisoire faisait, jusqu’à l’avant-midi de ce mercredi, état de 23 personnes tuées.

La société civile de Beni, de son côté, indique que des rebelles attaquent des villages depuis vendredi dernier et laissent des morts sur leur chemin. Nick Junior, activiste de cette structure citoyenne, soutient que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo sont à la trousse de l’ennemi.

“Les rebelles ont fait des incursions depuis vendredi à Mutueyi. Ils sont passés par Manyama et aujourd’hui ils sont à Chani-chani et dans leur parcours, plusieurs corps ont été abandonnés, tués et plusieurs personnes kidnappées sont conduites vers Babila babombi, dans la province de l’Ituri et sont poursuivi par les FARDC”, a précisé Nick Junior, activiste de la société civile à Beni.

Dans un communiqué de l’ONG Centre d’Etude pour la Promotion de la Paix, la Democratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO), 130 civils sont déjà tués par les rebelles ADF dans differentes attaques de ce groupe armé au cours du mois de mars en territoire de Beni au Nord-Kivu et d’Irumu en Ituri.

Merveilles Kiro

- Publicité -

EN CONTINU