PUBLICITÉ

RDC/Sénat: « On ne peut pas se mettre à qualifier toute une chambre des voleurs » (José Makila à l’IGF)

La plénière du lundi 29 mars 2021 à la chambre haute du parlement, a été axée sur l’adoption des matières pouvant faire l’objet des débats au cours de la session ordinaire de mars et la recomposition des groupes parlementaires à l’ère de l’Union Sacrée de la Nation. Après avoir sollicité une motion d’information accordée, le Sénateur José Makila Sumanda, a exprimé son mécontentement suite à une vidéo de l’Inspecteur Général des Finances, Jules Alingete qui selon lui (J. Makila), l’IGF aurait qualifié les sénateurs des voleurs.

Ancien Vice-Premier Ministre, Ministre des transports et voies de communication, José Makila a évoque le devoir de réserve pour les hauts fonctionnaires de services publics de l’État. « L’Inspecteur Général des Finances, haut fonctionnaire, a le droit de réserve selon la déontologie et l’éthique du fonctionnaire public de l’État. On ne peut pas se mettre à qualifier toute une chambre des voleurs. Parce que vous avez géré, vous avez volé? Et vous êtes venus vous cacher ici, c’est anormal », a-t-il fustigé.

Sollicitant par la même occasion l’audition au Sénat de l’Inspecteur Général des Finances et du Ministre des Finances, José Makila a qualifié « d’opprobre » ce qu’aurait dit l’IGF sur la vidéo évoquée.

« Comment on peut jetter de l’opprobre sur notre chambre, et nous faisons comme si de rien n’était, nous nous taisons? » s’est interrogé José Makila. Et d’ajouter: « On ne parle pas d’un individu, on parle du Sénat, une institution. »

Signalons par ailleurs que, quatre sénateurs ont été délégués pour visionner ladite vidéo et préparer une note sollicitant l’autorisation du Président de la République pour inviter l’Inspecteur Général des Finances et le Ministre des Finances à une audition au Sénat.

BMB

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Avoir des salaires scandaleux, une Chambre qui ne fait rien pour corriger cette situation c’est en quelque sorte « voler » le peuple qu’on devrait cependant servir au lieu de se servir. « Qui se sent morveux, se mouche!!! »

  2. Pas difficile de comprendre pourquoi José Makila soit si sensible par rapport à ces déclarations, se sentant personnellement visé; son passage à la tête de l’Ex-Province de l’Equateur, au ministère des transports et actuellement au conseil d’administration de l’Ex-Onatra où la réhabilitation du DG désavoué par les agents dévoile ce qui se fait partout où il a été!
    Si on est honnête on ne peut ressentir des démangeaisons quand on parle des détournements des deniers publics.

Comments are closed.

EN CONTINU