PUBLICITÉ

RDC: Christophe Mboso prévient sur les risques de dissensions au sein de la nouvelle majorité parlementaire

Le Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso N’kodia Pwanga a rappelé ce lundi 29 mars 2021, la nécessité de conserver la paix et l’harmonie au sein de la chambre basse du parlement. Il s’est ainsi exprimé dans son discours à la plénière portant adoption du calendrier de la session ordinaire de mars.

De la lassitude visible de l’opinion quand à la composition du gouvernement de l’Union sacrée, Christophe Mboso a appelé à la patience. « S’agissant de la formation du gouvernement, une certaine opinion est gagnée par l’impatience, la mise en place d’un nouveau gouvernement est certes une nécessité, mais ne devrait pas nous faire perdre de vue que le faisant, ce dernier ne soit à l’origine des dissensions au sein de la nouvelle majorité »
a-t-il déclaré

Des exigences inéluctables dans la composition de l’équipe gouvernementale, Christophe Mboso fait savoir: « il est appelé à répondre aux équilibres, ainsi qu’aux exigences constitutionnelles de représentativité nationale et du genre, ce qui nous éviterait d’assister encore une fois comme par le passé, aux réactions revendicatives des ressortissants de certaines provinces ou de certaines catégories sociales. »

Il sied de rappeler que le gouvernement de l’Union Sacrée demande dans sa composition, les citoyens de tous les horizons et de toutes les provinces.

BMB

- Publicité -

EN CONTINU