PUBLICITÉ

Ass. Nat. : « Pas de Congo sans Masisi, Pas de Congo sans Beni » (élus des Kivus)

Ce lundi 29 mars, la Chambre basse du Parlement est en train d’examiner en ce moment le projet de calendrier de la Session ordinaire de mars.

Le Caucus des députés du Grand Kivu en a profité pour faire entendre sa voix. Munis des papiers sur lesquels il était inscrit  » Pas de Congo sans Masisi, Pas de Congo sans Beni », ces élus sont montés jusqu’au perchoir pour interpeller le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso.

 » Nous avons manifesté ce jour à l’hémicycle pour que soit inscrit le dossier Beni dans le projet de calendrier de cette session ordinaire afin que solution soit trouvée et que nos frères et sœurs dans la région vivent dans la paix », a déclaré le député Auguy Kalonji.

En réaction, le Speaker de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a demandé au Gouverneur d’accélérer le processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) pour permettre aux combattants de quitter les groupes armés. « Je demande à mes collègues du Grand Kivu de quitter les groupes armés », a martelé le Président Mboso.

Les exactions et les massacres font partie du quotidien des habitants de la partie Est du pays. Et pourtant, le journaliste Patrick de Saint Exupéry soutient la théorie négationniste des massacres à l’Est de la RDC.

JM Mawete

- Publicité -

EN CONTINU