PUBLICITÉ

« Les élections dans le respect du délai constitutionnel sont essentielles » (Mike Hammer )

Les États-Unis ont exprimé leur position en ce qui concerne la tenue des élections dans le délai prévu par la constitution. C’est Mike Hammer, son ambassadeur en poste en RDC, qu’il a fait savoir à l’issue d’un échange ce vendredi 26 mars avec le Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso.

Selon Mike Hammer, la tenue des élections dans le respect du délai constitutionnel est essentiel pour montrer au peuple congolais qu’il y a un vrai changement, que le glissement de l’ancien régime est mort.

« Je dois dire qu’on a discuté de l’importance d’assurer qu’il y aura des élections en 2023 comme c’est programmé dans la constitution et que c’est essentiel, pour montrer au peuple congolais qu’il y a des vrais changements et que le glissement de l’ancien régime est mort », a soutenu le diplomate américain.

Au-delà des questions liées aux élections, Mike Hammer a fait savoir que la raison de sa visite était également pour offrir le soutien des États-Unis dans l’intérêt mutuel pour promouvoir la paix et la sécurité en RDC.

« Nous avons aussi beaucoup parlé de la situation sécuritaire à l’Est du pays qui est vraiment préoccupante et les États-Unis sont prêtes à soutenir les efforts pour lutter contre la corruption décelée dans le soutien de groupes armés», a indiqué Mike Hammer, qui a rappelé à cet effet que, les États-Unis ont désigné les ADF comme groupe terroriste allié au Daech.

Les deux hommes se sont également attelés sur l’avancement de la question des droits de l’Homme en RDC, de l’importance du Conseil des droits de l’Homme, ainsi que de la possibilité de coopération dans le cadre de l’environnement et du changement climatique.

Carmel NDEO (@NdeoCarmel)

- Publicité -

EN CONTINU